Nous suivre Industrie Techno

Une mémoire qui se lit et s’écrit sans fil

Ridha Loukil
STMicroelectronics introduit une puce combinant une mémoire réinscriptible et une fonction radio NFC. Elle donne aux produits qui l’intègrent la capacité de communiquer sans fil.

La capacité de communication sans fil de proximité se met à la portée des tous les produits électroniques ou presque. A l’occasion du salon Cartes et Identification, qui se déroule à Paris du 07 au 09 décembre, STMicroelectronics introduit une puce combinant une mémoire réinscriptible Eeprom et une fonction radio au standard NFC (Near Field Communication). Elle vise à donner une fonction de communication de proximité sans fil à des téléphones portables et d’autres appareils électroniques.

Équipés de ce composant, deux produits peuvent facilement échanger des données sans fil spontanément en les rapprochant l’un de l’autre, et ceci sans aucune consommation d’énergie embarquée. Cette possibilité intéresse un large éventail d’applications, telles que les diagnostics, la mise à jour de paramètres, l’activation à distance et le suivi des équipements dans les secteurs médicaux, industriels et grand public.

Dans des appareils de surveillance médicale par exemple, cette puce stocke dans sa mémoire les informations relatives aux patients, ainsi que d’autres données importantes. Avec un téléphone portable qui intègre la fonction NFC, il est possible de télécharger les données, puis d’afficher les informations sur le combiné téléphonique ou de les envoyer à un médecin qui effectuera un diagnostic en temps réel, même lorsque l’appareil de surveillance est hors tension.

Cette innovation promet également de simplifier considérablement la programmation et la maintenance d’appareils électroménagers et d’électronique grand public. Il suffit en effet à l’utilisateur de placer son téléphone portable à proximité du téléviseur ou du lave-linge pour lire et envoyer des informations de traçabilité ou des données opérationnelles au centre d’entretien. De même, l’utilisateur pourra re-programmer ou re-calibrer l’appareil concerné à l’aide d’un code envoyé par le prestataire de services sur son téléphone portable.

La mémoire Eeprom du circuit intègre une interface numérique standard I²C et une interface radio passive NFC conforme au standard ISO 15693 (fréquence de 13,56 MHz). En mode sans fil, elle fonctionne sans alimentation électrique dans la mesure où l’énergie électrique et les données lui sont fournies par le système extérieur de lecture et d’écriture, comme pour la technologie RFID. Ceci représente un moyen simple et pratique pour programmer ou actualiser des produits électroniques à distance, à tout moment et en tous lieux.

Ridha Loukil

Pour en savoir plus : http://www.st.com

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Des transistors en phosphore noir pour déguiser les puces électroniques face aux hackers

Fil d'Intelligence Technologique

Des transistors en phosphore noir pour déguiser les puces électroniques face aux hackers

Une équipe de chercheurs de l’Université Purdue, aux Etats-Unis, a mis au point un transistor en phosphore noir capable de[…]

« Nous souhaitons diviser par cinquante les coûts de la technologie RFID », avance Etienne Perret (Grenoble INP)

« Nous souhaitons diviser par cinquante les coûts de la technologie RFID », avance Etienne Perret (Grenoble INP)

Éco-conception : Comment le numérique peut-il devenir durable ?

Dossiers

Éco-conception : Comment le numérique peut-il devenir durable ?

Vaccin de Pfizer, aérosols et moteur ionique… le best of techno de la semaine

Vaccin de Pfizer, aérosols et moteur ionique… le best of techno de la semaine

Plus d'articles