Nous suivre Industrie Techno

abonné

Une mémoire à changement de phase pour remplacer la mémoire flash

Philippe Passebon
Une mémoire à changement de phase pour remplacer la mémoire flash

Des mémoires PCM développées par IBM

© IBM

Un matériau à changement de phase (PCM) constitué d’un alliage de gallium et d’antimoine (Ga-Sb) est à l’étude à l’Institut matériaux microélectronique nanosciences de Provence (Im2np). En collaboration avec des chercheurs d’IBM et de l’ESRF, les chercheurs de l’institut ont mis en évidence un comportement inhabituel lors de la cristallisation du matériau qui en fait un matériau prometteur pour les mémoires PCM. En parallèle, IBM présentait en mai 2014 un prototype de stockage de 2,8 Go basé sur les PCM.

Les mémoires non-volatiles devraient remplacer à terme les mémoires flash, qui se heurtent aux limites de miniaturisation. La différence entre ces deux types de mémoires, mémoire flash et mémoire résistive – est que si la première stocke l’information sous forme d’électrons, la seconde utilise le principe de variation de résistance. Parmi  les mémoires résistives,  la mémoire à changement de phase (PCM) est la plus mature. Elle s'appuie sur un matériau dont deux propriétés physiques - la résistance électrique et la réflectivité optique – changent en passant, par effet Joule, de l'état cristallin à l'état amorphe, et inversement. Ces deux changements permettent d’écrire et d’exploiter l’information[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Un avenir sans compromis pour les transistors à haute puissance

Fil d'Intelligence Technologique

Un avenir sans compromis pour les transistors à haute puissance

Concevoir un transistor est souvent affaire de compromis. La diminution de la résistance pour réduire les pertes d’énergie[…]

07/04/2021 | Transistor
[Portrait] Fabrice Semond, le chercheur qui façonne les surfaces de silicium atome par atome

[Portrait] Fabrice Semond, le chercheur qui façonne les surfaces de silicium atome par atome

Des transistors en phosphore noir pour déguiser les puces électroniques face aux hackers

Fil d'Intelligence Technologique

Des transistors en phosphore noir pour déguiser les puces électroniques face aux hackers

« Nous souhaitons diviser par cinquante les coûts de la technologie RFID », avance Etienne Perret (Grenoble INP)

« Nous souhaitons diviser par cinquante les coûts de la technologie RFID », avance Etienne Perret (Grenoble INP)

Plus d'articles