Nous suivre Industrie Techno

Une machine rotative à forte puissance volumique

Christian Guyard

Sujets relatifs :

, ,
Une machine rotative à forte puissance volumique

Les plages de fonctionnement de la MRLD vont de 0 à 10 000 tr/min et les pressions de 0 à 250 bars.

© D.R.

Pulswer développe une machine rotative à losange déformable. Avantages : compacité, réversibilité, simplicité et rendement élevé.

Serpent de mer ou révolution ? Le piston rotatif, qui a toujours excité les inventeurs, s'est heurté a des obstacles technologiques et au conformisme industriel. C'est pourtant une machine simple avec une puissance volumique élevée. La technologie MRLD de machine rotative à losange déformable est une évolution technique de ce concept. Elle se décline en compresseur, pompe ou moteur à combustion selon l'application.

Pulswer, la société qui développe la technologie, a réalisé un moteur pneumatique de 700 kW avec une cylindrée de 1,2 l. Les avantages sont la réversibilité (passer du pompage à la compression avec la même machine), une grande simplicité (peu de pièces) et un rendement élevé sur une large plage de vitesse de rotation. La puissance s'ajuste par la cylindrée (du centimètre cube au litre) et l'empilement de modules standard.

Depuis trois ans, l'entreprise s'est employée à résoudre les problèmes de matériaux (résistance mécanique, usure), calculer structure et composants (stator, rotor, axe), concevoir automatismes et commande avec de nombreux laboratoires de l'Institut national polytechnique de Grenoble. Elle a fabriqué des prototypes de 5 à 1 200 cm3. Dernier en date ce moteur pneumatique de 1,2 l dont le rendement a été déterminé jusqu'à 15 kW (faute de moyens d'essais plus puissants) mais qui pourrait dépasser 500 kW !

La machine s'équilibre naturellement

Ces performances ont décidé certains industriels à accompagner Pulswer sur des applications ciblées. Vincent Genissieux, père du concept et fondateur de la société, reste discret sur les noms. Les secteurs visés touchent la compression des gaz, le lissage de la production électrique des nouvelles énergies, la récupération de calories à basse température et tout ce qui concerne la propulsion écologique en zone urbaine.

La MRLD est constituée d'un stator de forme annulaire ovale percé de deux paires de trous pour l'admission et l'échappement. À l'intérieur tourne un "losange", en fait quatre segments articulés entre eux sur quatre rouleaux qui roulent à l'intérieur de l'anneau, délimitant ainsi quatre chambres de volume variable en rotation. Ainsi, il se produit huit cycles par tour : quatre chambres qui passent devant deux paires de trous d'échappement et d'admission. La machine, symétrique, avec des forces régulièrement réparties, s'équilibre naturellement.

Vincent Genissieux avance d'autres avantages en industrialisation. La fabrication et l'assemblage des machines demandent des compétences élevées et de l'usinage de précision. Des atouts qui existent encore en Europe et qui permettraient d'assurer une réindustrialisation compétitive de nos régions, d'autant plus que les marchés seront d'abord ici.

vous lisez un article d'Industries & Technologies N°0907

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2009 d'Industries & Technologies

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

INFORMATIQUE

Focus

INFORMATIQUE

Performances doublées pour les processeursIntel lance la série de processeurs Xeon 5500. Ils exploitent la nouvelle micro-architecture Nehalem qui[…]

01/04/2009 | AlertesInnovations
HYDRAULIQUE

Focus

HYDRAULIQUE

RECTIFICATIF

Focus

RECTIFICATIF

INFORMATIQUE

Focus

INFORMATIQUE

Plus d'articles