Nous suivre Industrie Techno

abonné

Une machine de tamponnage moléculaire pour la nanoimpression

Ludovic Fery

Un automate capable de réaliser des dépôts micro ou nanométriques pour le secteur du biomédical et des semi-conducteurs sera commercialisé en septembre prochain par le français Innopsys.

Issu d’un partenariat de recherche de six ans avec un laboratoire CNRS, le modèle Innostamp repose sur le procédé dit de tamponnage moléculaire. Son principe consiste à déposer des molécules chimiques, biologiques (anticorps, ADN…) ou des nano objets (nanoparticules, nanotubes de carbone) sur des films polymères, du verre ou du silicium, avec une résolution inférieure à la centaine de nanomètres. Comme en imprimerie, un timbre est encré puis pressé à grande vitesse contre une surface. Seule[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

Des chercheurs américains font avancer les procédés d’impression par photopolymérisation

Des chercheurs américains font avancer les procédés d’impression par photopolymérisation

Depuis quelques années, les tentatives d’optimisation des techniques d’impression 3D par photopolymérisation se sont[…]

Avion supersonique, apnée du sommeil, CES 2019… les innovations qui (re)donnent le sourire

Avion supersonique, apnée du sommeil, CES 2019… les innovations qui (re)donnent le sourire

Le Naviator, un drone mi-oiseau mi-poisson

Le Naviator, un drone mi-oiseau mi-poisson

[Meilleures technos de l'année] L'envol des drones bio-inspirés

[Meilleures technos de l'année] L'envol des drones bio-inspirés

Plus d'articles