Nous suivre Industrie Techno

abonné

Une machine de découpe à tête laser volante

Jean-François Preveraud

Une machine de découpe laser innovante, associée à une commande numérique sophistiquée, de 20 à 30% moins chère que les équivalents déjà présents sur le marché, a été développée par la société Favor Laser, constructeur Taïwanais de machines de découpe laser jusque-là uniquement présent sur le segment de l’entrée de gamme.

Ces machines XO ayant une surface de travail de 3 x 1,5 m utilisent un système optique volant. La pièce reste fixe et c'est la tête de coupe dirigeant le rayon laser qui se déplace horizontalement au-dessus de la tôle, jusqu’à 60 m/min. Un système optique adaptatif breveté compense la longueur à parcourir par le rayon laser, qui varie en fonction de la position de tête de coupe par rapport à l’oscillateur laser. Avec un tel système, moins coûteux à construire, les masses en mouvement sont plus faibles et[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Méga piles à hydrogène, batteries stationnaires, jumeau numérique… les meilleures innovations de la semaine

Méga piles à hydrogène, batteries stationnaires, jumeau numérique… les meilleures innovations de la semaine

Quelles sont les innovations qui vous ont le plus marqués au cours des sept derniers jours ? Cette semaine, vous avez apprécié[…]

Avec les progrès de ses cellules à hétérojonction de silicium, le CEA croit à un photovoltaïque nouvelle génération en Europe

Avec les progrès de ses cellules à hétérojonction de silicium, le CEA croit à un photovoltaïque nouvelle génération en Europe

Sur le FIRA, la robotique agricole dévoile son bestiaire

Sur le FIRA, la robotique agricole dévoile son bestiaire

Hydrogène de France produira d'ici à 2022 des piles à combustible de 1 MW basées sur la techno de Ballard

Hydrogène de France produira d'ici à 2022 des piles à combustible de 1 MW basées sur la techno de Ballard

Plus d'articles