Nous suivre Industrie Techno

Une led dopée au graphène

Mathieu Brisou

Sujets relatifs :

, ,
Une led dopée au graphène

© L. Wang / CAS

Grâce à un procédé spécifique, une led promet une luminosité renforcée et un courant de fonctionnement élevé.

Une équipe chinoise composée de chercheurs de l’Académie des sciences de Pékin et de l’Institute of Semiconductors de l’université de Tsinghua ont mis au point une led verticale dopée au graphène. Cette recherche est publiée dans la revue Applied Physics Letters.

Contrairement à leurs homologues classiques, les led verticales empilent les couches afin de contrôler le flux d’électrons. Problème: l’opacité de la couche conductrice supérieure limite l’émission de photons. Sous la houlette de Liancheng Wang, les chercheurs ont eu l’idée de réaliser cette couche en graphène.

Un procédé spécifique a été mis au point. Sur un substrat de saphir, des couches de nitrure de galium sont déposées puis recouvertes d’un miroir métallique puis d’une couche de cuivre. Le substrat de saphir est ensuite ôté. Une couche conductrice en graphène prend alors sa place et reçoit une électrode.

Les chercheurs estiment que la zone de graphène se compose d’un empilement de 6 à 7 couches et que sa transparence se situe entre 85 et 97% pour une longueur d’onde de 400 à 800 nm. Les tests réalisés démontrent une luminosité augmentée d’environ 25%. La led ainsi réalisée supporte jusqu’à 9,35 volts pour 1000 mA.

Mathieu Brisou


 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Un avenir sans compromis pour les transistors à haute puissance

Fil d'Intelligence Technologique

Un avenir sans compromis pour les transistors à haute puissance

Concevoir un transistor est souvent affaire de compromis. La diminution de la résistance pour réduire les pertes d’énergie[…]

07/04/2021 | Transistor
[Portrait] Fabrice Semond, le chercheur qui façonne les surfaces de silicium atome par atome

[Portrait] Fabrice Semond, le chercheur qui façonne les surfaces de silicium atome par atome

Des transistors en phosphore noir pour déguiser les puces électroniques face aux hackers

Fil d'Intelligence Technologique

Des transistors en phosphore noir pour déguiser les puces électroniques face aux hackers

« Nous souhaitons diviser par cinquante les coûts de la technologie RFID », avance Etienne Perret (Grenoble INP)

« Nous souhaitons diviser par cinquante les coûts de la technologie RFID », avance Etienne Perret (Grenoble INP)

Plus d'articles