Nous suivre Industrie Techno

abonné

Une interface homme-machine pour le contrôle aérien

Philippe Passebon

Un prototype testant de nouveaux usages pour le contrôle aérien, l’Immersive Air Trafic management (ATM), a été mis au point par Altran. Présenté à  l’occasion du lancement d’une division "Intelligents Systems", il a permis à l'industriel de faire la démonstration des potentialités des systèmes intelligents.

L’immersive ATM teste des usages IHM (interface homme-machine) pour le contrôle aérien à l’aide de la reconnaissance gestuelle et de la commande vocale, les interactions faisant intervenir des tablettes type iPad. L’écran affiche en 3D une représentation poussée de l’espace aérien. La modélisation 3D utilise un moteur analogue à ceux utilisés dans les jeux vidéos. La reconnaissance gestuelle se fait avec un capteur Kinect, de Microsoft, auquel Altran a ajouté des algorithmes de détection de[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

[Innover contre le virus] Le supercalcul à l’assaut du Covid-19

[Innover contre le virus] Le supercalcul à l’assaut du Covid-19

Pendant l'été, Industrie & Technologies revient sur plusieurs mois de mobilisation des industriels et des chercheurs pour faire[…]

Hydrogène vert, souveraineté du cloud et Lab Robotique, le best of de la semaine

Hydrogène vert, souveraineté du cloud et Lab Robotique, le best of de la semaine

« Que Bpifrance choisisse AWS quand le président de la République réclame la souveraineté numérique, ce n'est pas acceptable ! », assène Frans Imbert Vier (Ubcom)

« Que Bpifrance choisisse AWS quand le président de la République réclame la souveraineté numérique, ce n'est pas acceptable ! », assène Frans Imbert Vier (Ubcom)

Michel Morvan, président de Cosmo Tech : l'amoureux de la complexité

Interview

Michel Morvan, président de Cosmo Tech : l'amoureux de la complexité

Plus d'articles