Nous suivre Industrie Techno

abonné

Fil d'Intelligence Technologique

Une imprimante 3D polymère taillée pour la production de masse

Alain Clapaud

Une imprimante conçue pour accroître la vitesse de production des pièces polymères imprimées en 3D. Le constructeur allemand de machines de fabrication additive EOS a dévoilé, le 14 novembre, lors du salon Formnext, une imprimante capable d'atteindre une vitesse de production de 0,6 m/s. Un ensemble de dispositifs automatisés vient compléter la technologie afin de réduire les temps de cycle et ouvrir la voie à la production de masse.

Avec ses 7 tonnes sur la balance, 3,4 m de 2,1 m au sol sans ses accessoires, l'imprimante 3D EOS P 500 est un outil taillé pour la production en série. Celle-ci est équipée de 2 lasers CO2 de 70W, ce qui lui confère une vitesse d'impression de 0,6 m/s, pour un bac d'impression de 500 x 330 x 400 mm. Si EOS propose une quinzaine de polymères, la température de fonctionnement pouvant atteindre 300°C permet d'opter pour des polymères thermoplastiques hautes performances de type PEKK (polyéthercétonecétones).[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Comment se défendre contre Snake, le ransomware qui cible les processus industriels

Comment se défendre contre Snake, le ransomware qui cible les processus industriels

Depuis janvier dernier, les chercheurs en cybersécurité planchent sur le ransomware Snake, qui cible en partie les processus[…]

Industrie : l'automatisation à marche forcée

Dossiers

Industrie : l'automatisation à marche forcée

Pour bien commencer la semaine : L’IRT SystemX hybride les modèles d’IA pour les industriels

Pour bien commencer la semaine : L’IRT SystemX hybride les modèles d’IA pour les industriels

Avec le big data et la robotique, le traitement des déchets cherche un second souffle

Avec le big data et la robotique, le traitement des déchets cherche un second souffle

Plus d'articles