Nous suivre Industrie Techno

abonné

Une imprimante 3D métal pour l’industrie nucléaire

Philippe Passebon
Une imprimante 3D métal pour l’industrie nucléaire

L'imprimante 3D de Rosatom

© Rosatom

Rosatom, le principal opérateur du nucléaire civil russe, a présenté une imprimante 3D métal pour l'industrie, baptisée MeltMaster3D-550 et conçue pour opérer dans le cadre de la construction de centrales nucléaires.

La technologie sur laquelle s’appuie l’imprimante est la technologie SLM (Selective Laser Melting). Le laser fusionne les couches les unes après les autres. L’imprimante est équipée d’un laser de 1000W et d’un système de balayage optique 3 axes. Elle mesure 2,5 m de longueur, 1,5 m de largeur et 1 m de profondeur. Elle est capable de fusionner des poudres métalliques telles que le cuivre, l’aluminium, le fer, le nickel, le cobalt ou encore le titane. Sa vitesse d’impression est comprise entre 15 et 70 cm cube par heure. Elle dispose d’une zone[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Avec son plan Auto, le gouvernement met l'accent sur l'usine 4.0 et le véhicule « propre »

Avec son plan Auto, le gouvernement met l'accent sur l'usine 4.0 et le véhicule « propre »

Le Président de la République, Emmanuel Macron, a présenté, le 26 mai à Etaples (Pas-de-Calais), un plan[…]

[Dossier Cobots] De la PME au grand groupe, la flexibilité séduit

[Dossier Cobots] De la PME au grand groupe, la flexibilité séduit

[Dossier Cobots] Collaborer sans réduire la cadence

[Dossier Cobots] Collaborer sans réduire la cadence

[Dossier Cobots] Le sur-mesure en toute simplicité

[Dossier Cobots] Le sur-mesure en toute simplicité

Plus d'articles