Nous suivre Industrie Techno

abonné

Une hydrolienne marine raccordée au réseau

Philippe Passebon
Une hydrolienne marine raccordée au réseau

L'hydrolienne Sabella D10.

© sabella

Une hydrolienne immergée en pleine mer injecte du courant électrique au réseau insulaire de l’île d’Ouessant depuis le lundi 5 novembre. C’est une première en France.

L’hydrolienne D10 de Sabella a une puissance nominale de 1,1 MW pour un courant de 4 m/s. Elle se démarque des autres hydroliennes déjà raccordées dans d’autres pays ou en projet de raccordement en France par sa simplicité. « La concurrence de Sabella a tendance à vouloir faire de "l’éolien dans l’eau". Leurs éoliennes sont plus complexes et accusent davantage de problèmes de maintenance dans la durée, » explique Jean-Christophe Allo, chef de projet chez Sabella. « Nous avons quant à nous simplement cherché comment capter l’énergie du courant. Nous avons opté pour une machine la plus simple possible, sans mettre en œuvre des cinématiques complexes ». Ainsi la machine[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Des procédés thermiques à électrifier

Des procédés thermiques à électrifier

Électrifier les procédés, oui, mais lesquels ? D’après une étude technico-économique,[…]

« L’association de l’industrie avec les scientifiques permettra de connaître la vitesse de formation de l’hydrogène naturel dans le sol », avance le chercheur Alain Prinzhofer

« L’association de l’industrie avec les scientifiques permettra de connaître la vitesse de formation de l’hydrogène naturel dans le sol », avance le chercheur Alain Prinzhofer

Electronique de puissance pour l'auto : une opportunité à saisir pour la France

Electronique de puissance pour l'auto : une opportunité à saisir pour la France

Safran et GE Aviation lancent le développement d'un moteur de rupture pour réduire la consommation de carburant de 20 %

Safran et GE Aviation lancent le développement d'un moteur de rupture pour réduire la consommation de carburant de 20 %

Plus d'articles