Nous suivre Industrie Techno

Une horloge énergétique pour les industriels

Une horloge énergétique pour les industriels

L'horloge énergétique destinée aux bâtiments tertiaires

© EDF

Le département Eco-efficacité et Procédés Industriels (EPI) du groupe Utilités industrielles de la R&D d’EDF travaille sur une horloge énergétique à destination des industriels, destinée à adapter les flux électriques à destination des usines en fonction de l’offre et de la demande d’électricité sur le réseau électrique.

On connaissait déjà l’Effacement jour de pointe (EJP) à destination des industriels et des particuliers. EDF souhaite prolonger l’idée en se dotant de ressorts technologiques bien plus importants pour proposer à ses clients industriels d’adapter leur consommation en fonction de l’état du réseau, selon les procédés mis en œuvre dans leurs usines. Pour cela, EDF collabore avec une quinzaine d’industriels représentatifs de l’industrie française et met en place avec eux des tests pour déterminer les potentialités d’effacement disponibles sur leurs sites.

Un procédé « effacé » est un procédé sur lequel l’alimentation électrique est annulée volontairement puis relancée après un temps donné sans pour autant que la qualité du procédé en marche en soit affectée. « De la même manière que l’ « effacement » du chauffage chez un particulier pendant une demi-heure est insensible, un frigidaire industriel peut être « effacé » pendant une demi-heure sans qu’il n’y ait aucun impact sur la qualité des produits. Pourtant, cela permet de dégager une puissance importante lors des pics de demande, » explique Gilbert Schmitt, chercheur au laboratoire Agrégation du département EPI. Sur le même principe, il est possible de chauffer plus progressivement un four, en 2h30 plutôt que 2h00 par exemple, de manière à tirer moins de puissance sur le réseau.

EDF veut tester avec chacun de ses clients leur potentiel d’effacement

Pour que cela marche, il faut que les différentes usines soient coordonnées entre elles de manière à piloter au mieux l’effacement de chaque procédé. Pour l’instant, l’idée n’est encore étudiée que sous forme de simulation mais EDF veux tester avec chacun de ses clients son potentiel d’effacement, déterminer les modalités d’effacement les plus adaptées, les volumes de puissance réellement effacés par rapport aux potentiels théoriques. En parallèle, l’équipe travaille également sur l’ergonomie des logiciels à disposition des industriels. L’étude prospective de gisement évaluée par EDF se chiffre à quelques centaines de Mégawatts disponibles sur le territoire français en dotant les industriels d’un tel outil.

Il y a quelques mois, EDF mettait déjà à disposition une horloge énergétique aux collectivités territoriales et aux bâtiments tertiaires destinée à sensibiliser les employés aux économies d’énergies dans le bâtiment. L’horloge énergétique, primée par l’Observeur du Design 2012, indique en temps réel les informations sur la consommation énergétique d’un bâtiment (éclairage, chauffage, consommation du matériel informatique). L’entreprise lançait également au début de l’année « Ma Maison Bleu Ciel », un site Internet à vocation pédagogique. Pour EDF, pas de contradiction entre ses propres intérêts et une politique d’efficacité énergétique !

En vidéo : La vidéo de présentation de l'horloge énergétique à destination des bâtiments tertiaires (bien différente du projet lancé avec les industriels) :

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Hydroquest annonce la mise en service de son hydrolienne marine à double axe vertical

Hydroquest annonce la mise en service de son hydrolienne marine à double axe vertical

Le fabriquant d’hydroliennes fluviales et marines Hydroquest et Construction mécaniques de Normandie (CMN) ont annoncé le 15[…]

Eolien marin flottant, impression 3D et design, satellites... Les innovations qui (re)donnent le sourire

Eolien marin flottant, impression 3D et design, satellites... Les innovations qui (re)donnent le sourire

Premier bilan positif pour l'éolienne marine flottante Floatgen

Premier bilan positif pour l'éolienne marine flottante Floatgen

Mobilité hydrogène, Tchernobyl, prix Atos-Joseph Fourier… les meilleures innovations de la semaine

Mobilité hydrogène, Tchernobyl, prix Atos-Joseph Fourier… les meilleures innovations de la semaine

Plus d'articles