Nous suivre Industrie Techno

Une feuille artificielle pour alimenter une maison en énergie

Clément Cygler

Sujets relatifs :

, ,
Une feuille artificielle pour alimenter une maison en énergie

Des chercheurs du MIT revisitent la photosynthèse pour créer un générateur électrique original

© DR

En s’inspirant du processus de photosynthèse des plantes, des chercheurs du MIT ont développé un procédé qui produit de l’énergie rapidement et à faible coût. Présenté lors de la conférence annuelle de l’American Chemical Society, cette technologie présenterait des résultats prometteurs.

Menée par Daniel Nocera, l’équipe de scientifiques du Massachusetts Institute of Technology (MIT) a conçu une feuille de la taille d’une carte à jouer, avec du silicium, des circuits électroniques ainsi que des catalyseurs. Soumise à la lumière du soleil et plongée dans un volume d’eau, cette feuille artificielle sépare l’oxygène et l’hydrogène.

Grâce à la présence de nickel et de cobalt comme catalyseurs, la réaction de séparation des deux composants de l’eau se fait pratiquement dix fois plus rapidement que la photosynthèse naturelle. Une fois séparés, l’oxygène et l’hydrogène alimenteront une pile à combustible qui convertira ces éléments en électricité.

Selon Daniel Nocera, un prototype de ce procédé placé dans quatre litres d’eau fournirait assez d’électricité pour couvrir les besoins d’une maison dans un pays en développement pendant un jour. Très intéressé par cette technologie prometteuse, l’industriel indien Tata Group aurait déjà passé un accord avec le chercheur du MIT pour commercialiser cette solution. Une centrale électrique de la taille d’un réfrigérateur pourrait ainsi voir le jour d’ici 18 mois. 

Clément Cygler

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Des additifs qui réduisent le coût des supercondensateurs au lithium

Des additifs qui réduisent le coût des supercondensateurs au lithium

Réduire le coût de production des supercondensateurs en jouant sur l’insertion d’ions lithium. Voici ce que proposent des[…]

À Dunkerque, Grhyd injecte 20% d’hydrogène dans le réseau de gaz naturel

À Dunkerque, Grhyd injecte 20% d’hydrogène dans le réseau de gaz naturel

Reportage : Comment KSB a refondu sa production de chaleur à Pegnitz, en Allemagne

Reportage : Comment KSB a refondu sa production de chaleur à Pegnitz, en Allemagne

Le CEA et AddUp s'associent pour développer la fabrication additive dédiée au secteur de l'énergie

Le CEA et AddUp s'associent pour développer la fabrication additive dédiée au secteur de l'énergie

Plus d'articles