Nous suivre Industrie Techno

Une colle à bois extraite... du bois

Rédaction Industries et Techniques
Des chercheurs de l'Inra et de l'Ecole nationale supérieure des industries du bois (Nancy) ont conçu des adhésifs à base de tannins naturels extraits du bois.

La fabrication des panneaux à base de bois, comme le contreplaqué ou l'aggloméré nécessite l'utilisation de formaldéhyde (autrement dit le formol, facilement reconnaissable à son odeur), un composé organique volatil et toxique.

D'où l'intérêt des travaux réalisés en commun entre l'Inra (Institut national de recherche agronomique), l'Enstib (Ecole nationale supérieure des industries du bois) et l Engref sur des colles à base de tannins naturels extraits du bois. Ce projet européen fait également intervenir des partenaires industriels allemands et italiens. 

Non seulement ces produits ne contiennent pas ou peu de formaldéhyde, mais en plus ils présentent des caractéristiques mécaniques et de durabilité renforcées. 

Cette innovation est le résultat de la découverte des propriétés d'autocondensation des tannins, à savoir leur capacité à former un réseau durci entre les particules de bois. 

Les chercheurs ont en particulier développé un adhésif pour la fabrication de panneaux d'OSB (Oriented st rand board) , des panneaux constitués de particules de grandes tailles dont les fibres sont toutes orientées dans un même plan. 

Cet adhésif permettrait de fabriquer des panneaux d'OSB hautement résistant aux intempéries, nécessitant des presses 40 % plus légères que celles utilisées actuellement (donc nettement moins coûteuses). 

Les chercheurs ont par ailleurs identifié les espèces d'arbres européens dont l'écorce pourrait être une source de tannins économiquement intéressante pour la production de ces nouvelles colles. (Contact scientifique : Antonio Pizzi )
Michel Le Toullec

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Un hydrogel pour réparer le cerveau après un AVC

Un hydrogel pour réparer le cerveau après un AVC

Un hydrogel biocompatible, capable de combler les lésions du cerveau à la suite d’un accident vasculaire[…]

Des cellules solaires plus efficaces grâce aux nanomatériaux

Des cellules solaires plus efficaces grâce aux nanomatériaux

Un graphène "pâte à modeler" pour étendre les usages

Un graphène "pâte à modeler" pour étendre les usages

Eolienne surpuissante, robotique, Impression 3D piézoélectrique... les innovations qui (re)donnent le sourire

Eolienne surpuissante, robotique, Impression 3D piézoélectrique... les innovations qui (re)donnent le sourire

Plus d'articles