Nous suivre Industrie Techno

abonné

Une cellule photovoltaïque résistante aux radiations pour alimenter les satellites

Xavier Boivinet
Une cellule photovoltaïque résistante aux radiations pour alimenter les satellites

Une équipe de chercheurs de l’Université de Cambridge (Royaume-Uni) et du Centre Helmholtz de Berlin des matériaux et de l'énergie (Allemagne) ont mis au point une cellule photovoltaïque résistante aux radiations qui associe une couche de matériau pérovskite et une couche mince à base de cuivre, indium, gallium et sélénium (CIGS). Dans un article paru le 6 avril dans la revue Joule, ils ont montré qu’elle conservait 85 % de son efficacité initiale après un bombardement de protons similaire à celui reçu en orbite. « Cette résistance aux radiations rivalise avec celle des cellules photovoltaïques à base de semi-conducteurs III-V généralement utilisées dans l’espace », précisent-t-ils.

La cellule est dite « tandem » car empilant deux couches - pérovskite et CIGS - qui permettent d’exploiter une plus large partie du spectre lumineux : la première absorbe les longueurs d’onde dans le visible, la seconde dans l’infrarouge. Elle est également dite « monolithique » car les deux couches sont montées en série, l’une sur l’autre, et la cellule n’a que deux terminaux.

La cellule pérovskite/CIGS a reçu 2.10^12 protons/centimètre carré à une énergie de 68 mégaélectronvolts (MeV), soit « l’équivalent de[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Pour bien commencer la semaine, la course effrénée vers un vaccin contre le Covid-19

Pour bien commencer la semaine, la course effrénée vers un vaccin contre le Covid-19

De gros moyens, des délais raccourcis, un large éventail de technologies mises en œuvre, plusieurs essais cliniques en[…]

Avec son éolienne offshore de 14 MW, Siemens Gamesa veut détrôner l’Haliade-X de General Electric

Avec son éolienne offshore de 14 MW, Siemens Gamesa veut détrôner l’Haliade-X de General Electric

Dissocier un mélange d'hydrogène et de gaz naturel : GRTgaz va tester la séparation membranaire en Allemagne

Dissocier un mélange d'hydrogène et de gaz naturel : GRTgaz va tester la séparation membranaire en Allemagne

Un procédé montre le potentiel des MXenes pour les batteries à forte puissance

Un procédé montre le potentiel des MXenes pour les batteries à forte puissance

Plus d'articles