Nous suivre Industrie Techno

Une caméra à un milliard de pixels pour cartographier la Voie Lactée

Ridha Loukil

Sujets relatifs :

, ,
Une caméra à  un milliard de pixels pour cartographier la Voie Lactée

Assemblage de la mosaïque de capteurs chez Astrium à Toulouse

Composée d’une mosaïque de 106 capteurs d’image CCD, cette caméra vient d’être assemblée par Astrium à Toulouse.

Le plus grand appareil photo numérique jamais construit pour une mission spatiale vient de voir le jour chez Astrium à Toulouse. Il utilise une mosaïque de 106 détecteurs électroniques CCD minutieusement assemblés. Le résultat est un capteur d’images à un milliard de pixels qui servira d’œil électronique super-sensible à la mission GAIA de cartographie de la Voie Lactée entreprise par l'ESA, l’agence européenne de l’espace.

Alors que l'œil nu peut voir plusieurs milliers d'étoiles par une nuit claire, Gaia permettra de cartographier un milliard d'étoiles dans notre galaxie, la Voie Lactée et ses voisines au cours de cinq années de mission à partir de 2013. La mission vise à cartographier la luminosité des étoiles, leurs caractéristiques spectrales, leurs trois dimensions, leurs positions et leurs mouvements.

La caméra réalisée pour cette mission peut détecter les étoiles lointaines, jusqu'à un million de fois plus petites que ce que l'oeil nu peut voir. Les détecteurs CCD ont été développés par la société britannique e2v technologies. Ils tiennent dans un pavé peu plus petit qu'une carte de crédit, de 4,7 x 6 cm, mais plus mince qu'un cheveu humain. La mosaïque mesure  0,5 x 1,0 m. Afin d'augmenter la sensibilité de détection, la sonde sera refroidie à un -110 ° C. Le capteur utilise comme substrat le carbure de silicium, une céramique extraordinairement résistante à la déformation sous les changements de température. Ce matériau est utilisé comme un substitut au diamant pour réduire le poids de l’ensemble à seulement 20 kg.

Ridha Loukil

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

[Portrait] Fabrice Semond, le chercheur qui façonne les surfaces de silicium atome par atome

[Portrait] Fabrice Semond, le chercheur qui façonne les surfaces de silicium atome par atome

Ce chercheur CNRS travaille depuis plus de vingt ans sur l’épitaxie par jets moléculaires de nitrure de gallium sur silicium.[…]

Des transistors en phosphore noir pour déguiser les puces électroniques face aux hackers

Fil d'Intelligence Technologique

Des transistors en phosphore noir pour déguiser les puces électroniques face aux hackers

« Nous souhaitons diviser par cinquante les coûts de la technologie RFID », avance Etienne Perret (Grenoble INP)

« Nous souhaitons diviser par cinquante les coûts de la technologie RFID », avance Etienne Perret (Grenoble INP)

Éco-conception : Comment le numérique peut-il devenir durable ?

Dossiers

Éco-conception : Comment le numérique peut-il devenir durable ?

Plus d'articles