Nous suivre Industrie Techno

Vidéo

Une cabine en verre suspendue face au Mont-Blanc

Jean-François Preveraud
Une cabine en verre suspendue face au Mont-Blanc

Prêt à franchir le pas à 3 842 mètres d’altitude face au Mont-Blanc ?

© Compagnie du Mont-Blanc

Grâce à l’emploi d’un nouveau film intercalaire dans ses verres feuilletés, Laubeuf a créé une cabine en verre suspendue au-dessus du vide au somment de l’Aiguille du Midi. Sensations garanties.

La Compagnie du Mont-Blanc (CMB), propriétaire et exploitant du site de l’Aiguille du Midi, vient de mettre en service une cabine totalement vitrée permettant aux amateurs de sensations fortes de faire ‘‘un pas dans le vide’’ pour avoir une vue inédite et époustouflante sur les Alpes.

Cette cabine de verre, de deux mètres de côté, est perchée au sommet de l’Aiguille du Midi, à 3 842 mètres d’altitude face au Mont-Blanc. Il s’agit d’une première mondiale tant sur le plan de l’altitude, des matériaux et techniques utilisés pour la construire, que des conditions météorologiques extrêmes auxquelles elle est soumise.





Cette cabine est construite à l’aide de panneaux de verre feuilleté constitués d’un sandwich de trois feuilles de verre de 12 mm d’épaisseur séparées par des intercalaires transparents adhésifs SentryGlas de DuPont de 1,52 mm. Ces panneaux de verre sont assemblés sans aucun cadre qui entraverait la vue, mais sont soutenus à l’arrière et en haut de la cabine par des potences en acier.



Une construction très légère

Le cahier des charges exigeait un verre capable de résister jusqu’à -20°C, ainsi qu’à des vents pouvant atteindre 200 km/h. De plus, pour que les visiteurs puissent bénéficier en permanence de vues nettes, le verre feuilleté devait demeurer très transparent et ne montrer aucun signe de délamination pendant une longue durée de vie, tout en présentant un excellent comportement post-rupture. C’est pourquoi l’entreprise Laubeuf, fabricant des panneaux de verre, a sélectionné le SentryGlas.



Ce film permet en outre de produire des verres feuilletés plus robustes et plus rigides qu’avec les autres intercalaires en polyvinyle de butyral (PVB) actuellement disponibles sur le marché. Cela a permis de réduire l’épaisseur des panneaux de verre, facilitant la manutention et l’assemblage.

Jean-François Prevéraud

Pour en savoir plus : http://www.compagniedumontblanc.fr/pas-vide-6439

 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

[Exclusif] « La Fédération hospitalière de France planche sur un respirateur rapidement industrialisable », annonce Enguerrand Habran, son directeur de l'innovation

[Exclusif] « La Fédération hospitalière de France planche sur un respirateur rapidement industrialisable », annonce Enguerrand Habran, son directeur de l'innovation

Face à la pénurie de respirateurs artificiels qui guette les hôpitaux français, le Fonds de dotation de la[…]

25/03/2020 | SantéCovid-19
Hydrogène, batterie et moteur de fusée imprimé en 3D… les meilleures innovations de la semaine

Hydrogène, batterie et moteur de fusée imprimé en 3D… les meilleures innovations de la semaine

Avec Modalis², l’Ifpen veut développer la boîte à outils numériques des batteries du futur

Avec Modalis², l’Ifpen veut développer la boîte à outils numériques des batteries du futur

Pour bien commencer la semaine : Chez Renault, un jumeau numérique pour optimiser la production

Pour bien commencer la semaine : Chez Renault, un jumeau numérique pour optimiser la production

Plus d'articles