Nous suivre Industrie Techno

Une brique solaire qui concentre la lumière pour produire de l’énergie

Une brique solaire qui concentre la lumière pour produire de l’énergie

Les briques de 19 cm de côté et 8 cm de profondeur peuvent s'assembler les unes avec les autres.

© Build Solar

La brique de la société Build Solar produit de l’énergie tout en laissant passer la lumière naturelle. Intégrées dans un bloc de verre, les cellules photovoltaïques reçoivent un concentré de rayons solaires.

Après les tuiles solaires, les panneaux muraux et les vitres photovoltaïques… voici les briques qui laissent passer la lumière naturelle tout en l’utilisant pour produire de l’énergie. Baptisée « Solar Squared », la technologie est développée par la société britannique Build Solar. Les blocs de verre, carrés de 19 cm de côté et 8 cm de profondeur, sont parsemés de creux qui focalisent la lumière incidente sur des cellules photovoltaïques.

« Nous améliorons la performance des cellules solaires jusqu’à trois fois », assure Hasan Baig, co-fondateur de Build Solar et chercheur à l’université d’Exeter, en Angleterre. Un inconvénient tout de même : les cellules chauffent lorsqu’elles sont soumises à une telle concentration de rayons solaires. « Mais elles sont capables de gérer cette difficulté », assure M. Baig. Il voit également d’autres avantages à sa solution : meilleure isolation thermique, lumière naturelle, et surtout esthétique. « Nous servons aussi bien l’architecture que les économies d’énergie », souligne-t-il.

Après avoir développé sa technologie à l’université d’Exeter, le chercheur a créé avec des collègues la start-up Build Solar pour la produire et la commercialiser. Actuellement en phase de prototypage, la société cherche à améliorer son design et à la tester sur des sites pilotes.

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

« L’association de l’industrie avec les scientifiques permettra de connaître la vitesse de formation de l’hydrogène naturel dans le sol », avance le chercheur Alain Prinzhofer

« L’association de l’industrie avec les scientifiques permettra de connaître la vitesse de formation de l’hydrogène naturel dans le sol », avance le chercheur Alain Prinzhofer

Géochimiste spécialiste de l'hydrogène dit naturel, présent dans le sous-sol, Alain Prinzhofer est aussi directeur[…]

Electronique de puissance pour l'auto : une opportunité à saisir pour la France

Electronique de puissance pour l'auto : une opportunité à saisir pour la France

Safran et GE Aviation lancent le développement d'un moteur de rupture pour réduire la consommation de carburant de 20 %

Safran et GE Aviation lancent le développement d'un moteur de rupture pour réduire la consommation de carburant de 20 %

Décarboner l'aviation, mission impossible ?

Dossiers

Décarboner l'aviation, mission impossible ?

Plus d'articles