Nous suivre Industrie Techno

abonné

Une application pour améliorer la vision

Juliette Raynal

Une application mobile destiné à limiter la perte de capacités visuelles liée à l'âge a été mise au point par la start-up israélienne GlassesOff, qui vient de lancer une version française de son application.

Fruit d’une rencontre entre un entrepreneur et un chercheur spécialisé dans les neurosciences, la jeune entreprise a mis au point une plate-forme technologique qui vise à améliorer les performances visuelles d’une personne grâce à l’apprentissage perceptif. L’état de la vision dépend, en effet, de la qualité des images capturées par l’œil mais également du traitement de ces images effectué par notre cerveau. La jeune pousse a donc concentré ses travaux sur la seconde partie et propose de travailler sur la plasticité neuronale, existant encore dans le cerveau de l’adulte, pour doper les capacités du cortex visuel responsables du traitement de l’image.

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

[Innover contre le virus] Le supercalcul à l’assaut du Covid-19

[Innover contre le virus] Le supercalcul à l’assaut du Covid-19

Pendant l'été, Industrie & Technologies revient sur plusieurs mois de mobilisation des industriels et des chercheurs pour faire[…]

Hydrogène vert, souveraineté du cloud et Lab Robotique, le best of de la semaine

Hydrogène vert, souveraineté du cloud et Lab Robotique, le best of de la semaine

« Que Bpifrance choisisse AWS quand le président de la République réclame la souveraineté numérique, ce n'est pas acceptable ! », assène Frans Imbert Vier (Ubcom)

« Que Bpifrance choisisse AWS quand le président de la République réclame la souveraineté numérique, ce n'est pas acceptable ! », assène Frans Imbert Vier (Ubcom)

Michel Morvan, président de Cosmo Tech : l'amoureux de la complexité

Interview

Michel Morvan, président de Cosmo Tech : l'amoureux de la complexité

Plus d'articles