Nous suivre Industrie Techno

Une anticipation bien maîtrisée

M. S.

Sujets relatifs :

,
Une anticipation bien maîtrisée

La société Georges Pernoud est spécialisée dans la fabrication de moules à injection pour la production de pièces complexes.

© D.R.

Le mouliste français a mis en oeuvre une solution PLM qui permet d'attaquer les usinages avant même la finition des études ce qui réduit d'autant les délais.

Située dans la Plastics Vallée, plus précisément dans le parc industriel La Prairie de Bellignat (Ain), la société Georges Pernoud est réputée pour son savoir-faire technologique. De l'étude du produit à la mise au point et à la validation du moule prototype ou du moule de production jusqu'à 10 tonnes, elle peut répondre à des commandes complexes pour l'industrie automobile, l'électroménager, etc. D'autant qu'elle assure aussi la production de préséries, le dépannage, la maintenance, le service après-vente... Moyennant quoi, Valeo, Schneider Electric, MGI et quelques autres font confiance au mouliste français.

Spécialiste des outillages pour la fabrication des pièces techniques thermoplastiques et thermodurcissables, l'entreprise est l'une des rares à avoir échappé à l'hécatombe qui a décimé ce secteur ces dernières années. Son secret : une équipe dynamique et innovante ainsi qu'un matériel de conception et de fabrication de pointe installé dans les unités de fabrication en France, mais aussi en Slovaquie, pour pouvoir répondre mieux et plus vite à la demande des donneurs d'ordres. Ainsi, la société a été la première à mettre en place une cellule d'usinage d'un nouveau type composée de deux centres d'usinage (Röders et Mazak) et d'un robot de chargement/ déchargement Fanuc. Une installation capable d'usiner des pièces dans un ordre aléatoire grâce à un logiciel de contrôle de priorités sur mesure. « Ces machines travaillent respectivement 120 et 140 heures par semaine », explique Gilles Pernoud, le PDG, qui annonce l'installation d'une nouvelle cellule dotée de six palettes et de centres d'usinage 5 axes Heller qui sera opérationnelle en juillet 2008.

La performance ne concerne pas cependant que la fabrication. Toute la chaîne conception-fabrication-livraison est particulièrement soignée. Comment ? Grâce à la mise en place d'une CFAO efficace ainsi que d'un outil PLM, à savoir la solution fournie par l'éditeur Think3.

Des informations livrées en juste à temps

« C'est une démarche incontournable pour pouvoir répondre à des impératifs de plus en plus sévères », explique Patrice Jacquet, responsable du bureau d'études de cette PME de 80 personnes. À la complexité croissante des pièces s'ajoute en effet la compression des délais. Il ne suffit donc plus de bien concevoir une pièce, il faut aussi lui ajouter les informations nécessaires aux autres services qui interviennent dans la chaîne et pouvoir les transférer rapidement.

« Le principal défi que l'outil PLM nous aide à affronter, c'est l'anticipation », souligne le spécialiste. Explication : « Nous pouvons attaquer l'usinage de la pièce avant de terminer son étude grâce à la fiabilité du processus conception/ fabrication. » Les concepteurs peuvent, par exemple, terminer les études un mois après avoir commencé l'usinage d'une pièce. La liaison directe entre les études et les méthodes facilite cet exploit. Les techniciens méthodes ont ainsi la tâche d'établir les priorités et de les ordonnancer, de valider le planning, bref, de respecter le chemin critique.

Le logiciel se charge du suivi des modifications, maison ou de celles des clients, et de la traçabilité des interventions. Les informations sont livrées en juste à temps aux différents intervenants. Avantage : l'élimination des procédures papier, ce qui fait gagner beaucoup de temps. Avec, bien évidemment, la mise en place de verrous indispensables pour éviter les interventions non appropriées. « Quand vous avez deux ou trois concepteurs qui travaillent sur la même pièce, comme c'est souvent le cas dans notre bureau d'études, il faut être vigilant », avertit Patrice Jacquet. Le logiciel de Think3 fixe ainsi les priorités d'accès aux informations, ce qui améliore grandement la fiabilité des interventions. Le logiciel assure la mise au point de listes de pièces, de la documentation CAO, gère les activités de conception et commerciales. Il assure un suivi des opérations de maintenance, des pièces de rechange et des activités du service après-vente.

Un travail collaboratif à distance

Il donne également aux équipes de la société la possibilité de mettre en place un véritable travail collaboratif à distance. Certaines études, qui sont sous-traitées en Inde, pourront à terme être suivies directement grâce à une connexion avec la base de données de l'entreprise de Bellignat. Le suivi des travaux sera assuré en temps réel. Un autre gain de temps, et donc d'argent, important.

« Quoi qu'il en soit, la remise en question doit être permanente pour pouvoir s'adapter à un marché en perpétuel changement, conclut Patrice Jacquet. Le dynamisme est une condition sine qua non pour rester en vie... »

L'ENTREPRISE

Fabrication des moules pour pièces complexes (automobile, électroménager, sports et loisirs...) - 3 usines, deux en France (Oyonnax) et une en Slovaquie - 80 personnes - 13 millions d'euros de chiffre d'affaires en 2006

Les conseils dePATRICE JACQUET,

responsable du bureau d'études de Georges Pernoud.

> Bien valider la solution et son adéquation avec les procédures ISO de l'entreprise. > Expliquer le déroulement du projet et impliquer dès le début les participants. > Assurer des démonstrations du logiciel sur site.

LE PROBLÈME

- Répondre à des délais de livraison toujours plus courts.

La solution

- Les logiciels ThinkDesign (CAO 3D) et ThinkPLM de Think3. - Le matériel : 10 PC sous Windows XP ; 4 serveurs PC Windows 2003. - Un réseau de type LAN (débit : 1 Gbit).

Les bénéfices

- Meilleure anticipation des opérations à effectuer. - Mise en place du travail collaboratif. - Amélioration de la diffusion de l'information et de la traçabilité.

vous lisez un article d'Industries & Technologies N°0894

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2007 d'Industries & Technologies

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies