Nous suivre Industrie Techno

Une antenne radio liquide !

Ridha Loukil

Sujets relatifs :

,
Une antenne radio liquide !

L'antenne n'utilise plus de métal mais un liquide, ce qui la rend très souple.

Des chercheurs américains développent une antenne liquide, qui supporte toutes sortes de déformations, tout en conservant ses fonctionnalités.

Des chercheurs américains de la North Carolina State University et de l'University of Utah sont peut-être à l’aube d’une révolution dans les antennes de radiocommunication. Ils développent une étonnante technologie d’antenne souple capable de supporter toutes sortes de tortures mécaniques, tout en conservant ses propriétés radioélectriques. Au lieu d’un métal dur comme le cuivre, cette antenne utilise un liquide! Ces travaux, financés par la National Science Foundation, viennent d’être publiés sous le titre “Reversibly Deformable and Mechanically Tunable Fluidic Antennas,” dans Advanced Functional Materials.

L’antenne se présente comme une étiquette plastique transparente. A l’intérieur, du gallium est injecté dans des micro canaux de la taille d’un cheveux. Ce métal est maintenu liquide à température ambiante par mélange avec de l’indium. En s’oxydant après injection, il se constitue une sorte de peau qui l’emprisonne et le protège des fuites. Selon les chercheurs, cette antenne peut être pliée, étirée, torsadée, etc., tout en maintenant sa capacité à fonctionner. Les applications potentielles vont de la téléphonie mobile au militaire.

Le gallium et l'indium sont pourtant des métaux plus chers que le cuivre, le métal le plus courant aujourd’hui dans les antennes. Mais selon les chercheurs, la quantité utilisée est si infime que l’antenne d’un terminal portable sans fil ne coûterait que quelques cents. "Et en utilisant des méthodes de lithographie pour la réalisation des micro-canaux, elles pourraient être fabriquées aussi facilement que les antennes de cuivre classiques", affirment-ils.

Un prototype est réalisé dans un substrat polymère. Les tests dans la bande de fréquences de 1 910 à 1 990 MHz donnent une efficacité de rayonnement radioélectrique de 90 %, similaire à celle d’une antenne en cuivre. Un résultat prometteur...

Ridha Loukil

Pour en savoir plus : http://news.ncsu.edu
 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

« Nous voyons nos wafers diamants dans l’électronique de puissance des véhicules électriques de demain », lance Khaled Driche de DIAMFAB

« Nous voyons nos wafers diamants dans l’électronique de puissance des véhicules électriques de demain », lance Khaled Driche de DIAMFAB

Lors du « Forum 5i », événement annuel met en lumière les innovations phares de la région[…]

Semi-conducteurs : le LAAS et Riber créent un laboratoire commun pour repousser les limites de l’épitaxie par jet moléculaire

Semi-conducteurs : le LAAS et Riber créent un laboratoire commun pour repousser les limites de l’épitaxie par jet moléculaire

Antaïos veut imposer sa techno de mémoire magnétique en successeur des mémoires flash

Antaïos veut imposer sa techno de mémoire magnétique en successeur des mémoires flash

Electronique de puissance pour l'auto : une opportunité à saisir pour la France

Electronique de puissance pour l'auto : une opportunité à saisir pour la France

Plus d'articles