Nous suivre Industrie Techno

Une alliance anti-Apple dans les applications mobiles

Une alliance anti-Apple dans les applications mobiles

Apple, avec son Iphone et son iPad (photo), est devenu l'ennemi à abattre.

Réunissant 24 opérateurs de téléphonie mobile, elle vise la construction d’une alternative ouverte d’applications mobiles à l’AppStore d’Apple.

Apple, dont le succès de l’iPhone repose en partie sur sa boutique en ligne d’applications AppStore, n’a qu’à bien se tenir. Une alliance de 24 opérateurs de téléphonie mobile et pas des moindres s’attaque à cet écosystème fermé. Elle vise à créer une plate-forme ouverte de développement et de distribution d’applications mobiles et Internet, et ce indépendamment du terminal, du système d’exploitation et de la technologie. L’initiative, annoncée la veille du Congrès mondial sur les mobiles, qui se tient à Barcelone (Espagne), du 15 au 18 février 2010, est soutenue par Samsung, LG Electronics et Sony Ericsson, respectivement numéros deux, trois et quatre du marché des téléphones mobiles.

L’alliance, qui compte parmi ses membres AT & T, China Mobile, NTT DoCoMo, Orange et Vodafone, dispose d’un parc de plus de 3 milliards de clients dans le monde. Son objectif déclaré est d’offrir aux développeurs une voie simple pour la diffusion de leurs applications vers une base de clients la plus large possible dans le monde. Elle est ouverte à d’autres opérateurs et fabricants de terminaux.

Aujourd’hui, le marché des applications mobiles est fragmenté avec une plate-forme spécifique à chaque système d’exploitation ou constructeur de terminaux, ce qui oblige les développeurs à décliner leurs applications pour chaque plate-forme.

A noter que l’alliance ne comprend pas pour le moment Nokia. Le numéro un mondial tente de construire son propre écosystème autour de son système d’exploitation Symbian et sa boutique d’applications mobiles en ligne Ovi. Il participe par ailleurs à la mise en place d’un autre écosystème autour du système d’exploitation MeeGo, né de la fusion du système Moblin d’Intel avec son système Maemo.

Ridha Loukil

Pour en savoir plus : http://www.wholesaleappcommunity.com 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Pour bien commencer la semaine : La 5G, une rupture en matière de cyber-risques

Pour bien commencer la semaine : La 5G, une rupture en matière de cyber-risques

Difficile de trouver la motivation en ce début de semaine ? Voici une petite sélection d’innovations qui pourraient vous aider[…]

Pourquoi la 5G est aussi une rupture en matière de cyber-risques ?

Pourquoi la 5G est aussi une rupture en matière de cyber-risques ?

Pour bien commencer la semaine : les promesses des puces électroniques bio-inspirées

Pour bien commencer la semaine : les promesses des puces électroniques bio-inspirées

"Les industriels doivent tenir compte du risque cyber lorsqu'ils testent la 5G", alerte Téodor Chabin, responsable sécurité d'un groupe français

"Les industriels doivent tenir compte du risque cyber lorsqu'ils testent la 5G", alerte Téodor Chabin, responsable sécurité d'un groupe français

Plus d'articles