Nous suivre Industrie Techno

Un vrai PC en modèle réduit

F.B.

Le mini-PC de Tiqit fait tourner Windows XP, Linux ou Unix. Il pèse moins de 600 g.

On pourrait croire que c'est un gros PDA, genre Palm Pilot. Mais, en réalité, c'est un tout petit micro-ordinateur portable. Il pèse moins de 600 g et mesure 15 x 10 x 5 cm. Un exploit de miniaturisation. Équipé d'un Pentium à 300 MHz et d'un disque dur de 15 Go, il fait tourner les plus gros systèmes d'exploitation Windows (Windows XP) voire Linux ou Unix. Rien à voir donc avec les PDA qui se contentent de systèmes d'exploitation bridés (Palm OS ou Windows CE).

 

Un bijou qui, bien qu'un peu lent, risque de faire école

 

L'intérêt ? La capacité qu'offre ce système ultraportable, mis au point par la start-up américaine Tiqit, de faire tourner de grosses applications. Le micro micro-ordinateur peut ainsi jouer le rôle de poste client pour des applications de type ERP, CRM... Et, bien sûr, offrir l'intégralité des fonctionnalités de Word, Explorer, Outlook...

Aucun doute, la machine de Tiqit, qui doit être commercialisée début 2004 à un prix "situé aux environs de 2 000 dollars", risque de faire école.

Cela dit, on ne saurait conjuguer tous les avantages du PDA et du PC dans un modèle réduit sans faire quelques concessions. Ainsi, la machine est assez lente - processeur 300 MHz oblige. De même son écran (de 4 pouces, soit une dizaine de centimètres de diagonale) apparaît tout juste suffisant en termes de définition avec une résolution de 640 x 480 points. Le clavier n'offre naturellement pas le confort de celui d'un vrai portable (il est toutefois complété par la possibilité d'entrée les données par un stylet, via un écran tactile).

Enfin, il est regrettable que ce bijou ne soit pas doté en standard d'une puce Wi-Fi. Il faut en effet, pour profiter de cette fonctionnalité, ajouter une carte ad hoc.

De même, c'est par l'adjonction d'une carte CDMA/GPRS spécialisée que ce PC, qui fait office de PDA et de terminal de messagerie, se voit ajouter la fonction de téléphonie. Quant à la connexion Bluetooth, elle est également disponible via une carte additionnelle.

Tiqit Computers (avec Tiqit pour TIny ubIQuITous Technology) a été créé à la fin de 1999, comme spin-off d'une partie du Wearable Computing Laboratory de l'université de Stanford (Californie), où les concepts de base de cette machine ont été définis par le professeur Vaughan Pratt.

vous lisez un article d'Industries & Technologies N°0851

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2003 d'Industries & Technologies

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Hydrogène vert, souveraineté du cloud et Lab Robotique, le best of de la semaine

Hydrogène vert, souveraineté du cloud et Lab Robotique, le best of de la semaine

Cette semaine, vous avez été nombreux à vous intéresser à la technologie d’électrolyse alcaline que[…]

« Que Bpifrance choisisse AWS quand le président de la République réclame la souveraineté numérique, ce n'est pas acceptable ! », assène Frans Imbert Vier (Ubcom)

« Que Bpifrance choisisse AWS quand le président de la République réclame la souveraineté numérique, ce n'est pas acceptable ! », assène Frans Imbert Vier (Ubcom)

Michel Morvan, président de Cosmo Tech : l'amoureux de la complexité

Interview

Michel Morvan, président de Cosmo Tech : l'amoureux de la complexité

StopCovid : La France prépare une appli plus performante en cas de deuxième vague

StopCovid : La France prépare une appli plus performante en cas de deuxième vague

Plus d'articles