Nous suivre Industrie Techno

Un verre qui se teinte à volonté

Sujets relatifs :

,

Des vitres que l'on peut obscurcir grâce à un simple interrupteur : c'est ce que permet l'électro-chrome, grâce à de fines couches de tungstène déposées sur le verre. Elles changent de couleur par un procédé d'oxydation-réduction déclenché par le passage du courant, acheminé par de minuscules fils incorporés dans le vitrage. Testé dans ces bureaux situés au sud de Madrid, ce dispositif a permis un moindre recours à la climatisation et à l'éclairage, d'où une baisse de la consommation énergétique de 30 à 50 % (soit 150 kWh par m2 de verre et par an), selon des mesures effectuées pendant dix mois par Schneider Electric. « Pour moi, c'est le verre ultime, qui améliore le confort lumineux et thermique. Il devrait être largement répandu dans le bâtiment d'ici cinquante ans », estime Thomas Bertin Mourot, directeur de Quantum Glass, le label sous lequel Saint-Gobain a rassemblé ses technologies verrières innovantes. Prochaine étape : coupler ce vitrage à un système de contrôle automatique prenant en compte la luminosité extérieure.

vous lisez un article d'Industries & Technologies N°HSENERGIE

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2010 d'Industries & Technologies

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Énergie
Vers une batterie trois fois plus performante

Énergie Vers une batterie trois fois plus performante

Les chercheurs du MIT montrent qu'en utilisant de l'or ou du platine comme catalyseur sur les électrodes, il est possible de doper le rendement de la[…]

01/06/2010 | INNOVATIONSCONSOMMATION
Des ordinateurs sans ventilateur

Des ordinateurs sans ventilateur

Celeste réduit la voracité électrique des datacenters

Celeste réduit la voracité électrique des datacenters

Électronique
Les écrans plasma deux fois plus efficaces

Électronique Les écrans plasma deux fois plus efficaces

Plus d'articles