Nous suivre Industrie Techno

Un tricycle électrique de plus de 80 ch

Jean-François Preveraud

Mis à jour le 04/05/2016 à 17h32

Un tricycle électrique de plus de 80 ch

Un engin de loisir qui passe à l'électricité

© DR

Le fabricant français de tricycles sportifs Lazareth propose une version électrifiée de son Wazuma, grâce à des moteurs-roues développés par NTN-SNR et une batterie spécifique mise au point par Tyva Energie.

L’engin est déjà inhabituel, à mi-chemin entre la moto et l’auto, et sa propulsion l’est encore plus pour un ‘‘2 roues’’ puisqu’elle est électrique. Le E-Wazuma est en effet une variante électrique du Wazuma, tricycle réalisé par le constructeur français Lazareth basé à Annecy-le-Vieux (74), disposant de roues arrières jumelées.

L’engin est normalement propulsé par un moteur 4 cylindres ligne 16 soupapes Yamaha R1 de 998 cc de cylindrée développant une puissance de 182 ch, mais des versions spéciales sont proposées avec des moteurs V8 3.0L Ferrari de 375 ch ou V12 5.0L BMW de 350 ch, ce qui, avec un poids de 500 kg, lui donne des performances dignes des meilleures GT.

Dans le cas du E-Wazuma, la motorisation est assurée par deux moteurs-roues électriques de 30 kW chacun logés dans les roues arrières. Ils ont été développés en collaboration avec NTN-SNR, autre entreprise de la région d’Annecy. Il faut dire que les deux entreprises ont déjà collaboré pour l’électrification de véhicules urbains de petite puissance et une Honda Civic de série.

« Cela faisait longtemps que je voulais proposer un modèle électrique du Wazuma, répondant ainsi à une demande pour une version écologique de ce véhicule sportif et de loisirs. Les technologies classiques de moteur centraux électriques, trop lourds et encombrants, n’étaient pas adaptées à ce type de châssis. La technologie du moteur-roue de NTN-SNR nous a permis de développer ce prototype qui offre toutes les qualités sportives que l’on recherchait », explique Ludovic Lazareth, président de Lazareth auto-moto.

Viveris Technologies a conçu le calculateur central du E-Wazuma qui permet de :

  • commander le véhicule ;
  • récupérer toutes les informations provenant de la batterie, des freins et du pilotage ;
  • envoyer des consignes de couple au moteur, c’est le contrôleur du moteur ;
  • gérer plusieurs entrées : les freins, les gaz, des boutons dont on se sert pour mettre la marche avant, la marche arrière et le point mort ;
  • gérer la sécurité : il sert à monitorer les températures batteries, les courants et les tensions... Si l’on passe à des niveaux seuils, il vient limiter la commande des moteurs ou la couper.

 

Ces moteurs sont alimentés par une batterie Li-ion modulaire de 500 volts d’une capacité de 10 kWh, fabriquée par Tyva Energie situé à Annonay (07). Cette batterie utilise des modules Tyva Moduloo intégrant la dernière génération de cellules Li-ion NMC, permettant d’avoir un courant de décharge très puissant avec un poids réduit.

Le E-Wazuma offre aujourd’hui des performances et un comportement routier comparable à la version thermique malgré une puissance nettement inférieure. En effet, avec un rendement supérieur à 90 %, le moteur propose un couple de 490 N/m, largement supérieur à celui du moteur thermique (115 N/m), d’où une capacité d’accélération remarquable et sans à-coup, gérée par une électronique de commande extrêmement précise développée par Viveris Technologies de Villeurbanne (69).

Un projet original qui permet de faire la démonstration du savoir-faire technologique de plusieurs entreprises françaises et particulièrement rhônalpines.

Jean-François Prevéraud

Pour en savoir plus : http://www.lazareth.fr/

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Pour bien commencer la semaine : Chez Renault, un jumeau numérique pour optimiser la production

Pour bien commencer la semaine : Chez Renault, un jumeau numérique pour optimiser la production

Difficile de trouver la motivation en ce début de semaine ? Voici une petite sélection d’innovations qui pourraient vous aider[…]

Grâce à l'impression 3D et au design génératif, DWS lance ses mini-voiliers dans la course à l'allègement

Grâce à l'impression 3D et au design génératif, DWS lance ses mini-voiliers dans la course à l'allègement

Design génératif, batteries sodium, 5G… les meilleures innovations de la semaine

Design génératif, batteries sodium, 5G… les meilleures innovations de la semaine

Les cinq meilleures applications industrielles du design génératif montrées à l’Autodesk University

Les cinq meilleures applications industrielles du design génératif montrées à l’Autodesk University

Plus d'articles