Nous suivre Industrie Techno

Un transpondeur Ethernet supportant le protocole PTP

Industrie et  Technologies
Le Phyter DP83640 de National Semiconductor


National Semiconductor présente le premier transpondeur Ethernet du marché à supporter le protocole PTP (Precision Time Protocol, ou protocole temporel haute précision) IEEE 1588. Pour les applications de contrôle de mouvement, d'acquisition de données et de télécommunications, le Phyter DP83640 synchronise les nœuds du réseau distribué avec une horloge mère d'une précision de 8 nanosecondes. Cette synchronisation de précision est critique pour l'automatisation industrielle haute performance, le test et la mesure, ainsi que pour les infrastructures de télécommunications.



Ce composant intègre un horodatage matériel des paquets transmis et reçus, une horloge de haute précision IEEE 1588, et 12 pins d'entrée/sortie à usage général (GPIO) pour gérer des événements temps-réel simultanés ou des déclenchements multiples. Il permet d'interfacer n'importe quel microcontrôleur FPGA (réseau prédiffusé programmable sur site) ou ASIC (circuit intégré spécifique) avec un contrôleur d'accès media (MAC) Ethernet.

À la différence des implantations logicielles ou matérielles spécifiques, le DP83640 intègre la fonctionnalité IEEE 1588 PTP dans la couche physique. Il enregistre les horodatages aussi près du fil que possible, avec une résolution de 8 ns, pour obtenir la plus haute précision de contrôle et le plus faible temps de latence pour l'acquisition de données. En utilisant l'un des quatre algorithmes de mise à jour d'horloge, l'utilisateur ajuste l'horloge PTP intégrée avec une précision de 1 ppb (1 pour 1 000 000 000). En outre, un oscillateur de haute précision piloté en fréquence génère une sortie horloge à fréquence sélectionnable de l'horloge PTP. Le transpondeur synchronise aussi les GPIO directement avec le moteur d'horodatage et l'horloge PTP pour étendre la précision à tout le système temps-réel.

Pour plus de précision et une meilleure synchronisation de phase, le DP83640 offre un mode Ethernet synchrone 100 Mbits, éliminant les éventuelles imprécisions qui seraient dues à une dérive d'horloge entre nœuds. Il supporte également le mode 100 Base-FX, et dispose d'une broche de détection de signal permettant de faire un choix parmi un grand nombre de transpondeurs à fibre.

Des échantillons du transpondeur DP83640 sont disponibles dès maintenant en boîtier LQFP à 48 broches. Le DP83640 sera tarifé 5,24 dollars l'unité, par 1000 pièces.

Ridha Loukil

Pour en savoir plus : http://www.national.com

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Un graphène "pâte à modeler" pour étendre les usages

Un graphène "pâte à modeler" pour étendre les usages

Une pâte de graphène, malléable et non inflammable, a été mise au point par des chercheurs de[…]

Une sonde thermique pour imprimer des électrodes nanométriques

Une sonde thermique pour imprimer des électrodes nanométriques

Samsung : une capacité de stockage d’1 téraoctet pour les smartphones

Samsung : une capacité de stockage d’1 téraoctet pour les smartphones

Des cristaux pour remplacer les terres rares

Fil d'Intelligence Technologique

Des cristaux pour remplacer les terres rares

Plus d'articles