Nous suivre Industrie Techno

abonné

Fil d'Intelligence Technologique

Un transistor organique haute performance pour l’électronique imprimée

Alexandre Couto
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Un transistor organique haute performance pour l’électronique imprimée

C’est un pas de plus vers une électronique imprimée plus performante. Le groupe de recherche "dispositifs et systèmes organiques" de l’institut de physique appliquée de l’Université de Dresde a développé des transistors verticaux dotés de deux électrodes de contrôle indépendantes. Une première dans le domaine de l’électronique organique. Ces résultats ont été publiés le 18 septembre dans Nature Communications.

Pour accompagner le développement des applications électroniques sur support flexible, comme par exemple les écrans des futurs smartphones pliables, la mise au point de transistors organiques à haute performance est une priorité. Mais, jusqu’à présent les résultats sont jugés insatisfaisants. Les transistors organiques horizontaux à couche mince ne peuvent pas être utilisés pour des fréquences élevées, en raison du déplacement par saut des électrons dans les[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Un avenir sans compromis pour les transistors à haute puissance

Fil d'Intelligence Technologique

Un avenir sans compromis pour les transistors à haute puissance

Concevoir un transistor est souvent affaire de compromis. La diminution de la résistance pour réduire les pertes d’énergie[…]

07/04/2021 | Transistor
[Portrait] Fabrice Semond, le chercheur qui façonne les surfaces de silicium atome par atome

[Portrait] Fabrice Semond, le chercheur qui façonne les surfaces de silicium atome par atome

Des transistors en phosphore noir pour déguiser les puces électroniques face aux hackers

Fil d'Intelligence Technologique

Des transistors en phosphore noir pour déguiser les puces électroniques face aux hackers

« Nous souhaitons diviser par cinquante les coûts de la technologie RFID », avance Etienne Perret (Grenoble INP)

« Nous souhaitons diviser par cinquante les coûts de la technologie RFID », avance Etienne Perret (Grenoble INP)

Plus d'articles