Nous suivre Industrie Techno

abonné

Fil d'Intelligence Technologique

Un transistor en diamant pour remplacer le silicium

Séverine Fontaine

Sujets relatifs :

, ,

Un transistor Mosfet en diamant dopé au bore a été mis au point par des chercheurs du laboratoire plasma et conversion d’énergie Laplace (CNRS/Université de Toulouse/INP Toulouse) et l’Institut Néel (CNRS). Contrairement au silicium, celui-ci peut utiliser le régime de déplétion profonde (la modification de la répartition des porteurs de charge sous l’oxyde) tout en bénéficiant d’une stabilité à l’état bloqué (même à haute température) et une faible résistance à l’état passant.

Un Mosfet est un transistor à trois pattes : deux permettant de faire passer le courant (le drain et la source), la troisième sert de contrôle - une sorte d’interrupteur - le courant passant entre les deux. « En électronique de puissance, le silicium est le matériau le plus utilisé alors qu’il ne possède pas les meilleures performances électroniques », explique Julien Pernot, chercheur à l’Institut Néel. « Le carbure de silicium (SiC) et le nitrure de gallium (GaN) sont en cours de commercialisation sur les Mosfet. En France, nous avons notre[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

Grâce au neuromorphique, la rétine artificielle de Prophesee réinvente la vision

Grâce au neuromorphique, la rétine artificielle de Prophesee réinvente la vision

Pionnière de l'électronique neuromorphique appliquée, la start-up parisienne Prophesee a lancé la première[…]

Le neuromorphique place les mémoires plus près du coeur

Analyse

Le neuromorphique place les mémoires plus près du coeur

Au bout de la logique neuromorphique

Au bout de la logique neuromorphique

Le cerveau s'impose comme modèle

Analyse

Le cerveau s'impose comme modèle

Plus d'articles