Nous suivre Industrie Techno

Un tramway nommé... silence

Mirel Scherer

Sujets relatifs :

,
Les systèmes mis au point par la société suisse Angst+Pfister et ses partenaires éliminent les vibrations provoquées par ce moyen de transport qui a le vent en poupe.

Le tramway connaît une nouvelle jeunesse dans plusieurs grandes villes françaises et les Parisiens ont pu s'en rendre compte depuis quelques mois. En effet, les municipalités de ces agglomérations s'interrogent depuis plus de dix ans sur les moyens indispensables pour faciliter l'accès au centre-ville tout en préservant l'environnement et la qualité de vie.

À première vue, rien de fondamental ne distingue le tramway d'hier de celui d'aujourd'hui. Mais, à y regarder de plus près, les différences sont importantes. Le confort des véhicules n'a rien à voir, par exemple, avec celui d'antan. Quelques prouesses techniques mises en oeuvre par les concepteurs de ces moyens de transport silencieux et non polluants illustrent ce constat : le plancher bas rendant ces véhicules accessibles à tous, leur design très soigné, des voies ferrées élaborées grâce à une infrastructure antivibratoire...

Un regroupement de compétences

La mise au point d'un tramway qui ne provoque pas la moindre vibration est une condition sine qua non pour les ingénieurs. Les exigences des riverains sont tout particulièrement élevées, personne ne souhaitant bien évidemment être dérangé par le passage des tramways. Or, les nouvelles techniques de construction des voies fournissent désormais aux concepteurs des solutions parfaitement adaptées. Lesquelles ? Par exemple celles que propose Angst+Pfister. Le spécialiste suisse de la mécanique a développé des produits idoines en collaboration avec le fabricant de matériaux plastiques Getzner Werkstoffe et les sociétés d'engineering de voies ferrées Semaly, Sateba, Systra, Alstom, SNCF, Thales, Ingérop...

« Il existe des solutions éprouvées pour limiter la transmission des vibrations, provoquées par le passage des tramways, aux bâtiments dans les zones urbaines à forte densité d'habitations », confirme Jean-Philippe Perrot, responsable du service support technique d'Angst+Pfister France. « Les deux systèmes d'amortissement vibratoire que nous mettons en oeuvre font appel aux matériaux plastiques Sylomer et Sylodin, des élastomères PUR qui absorbent les vibrations, fabriqués par Getzner Werkstoffe. »

Deux solutions mises en oeuvre

Le premier, le système ASP, comporte des plaques intercalaires résilientes. Il s'agit d'un perfectionnement de la traverse bibloc traditionnelle à laquelle a été ajouté un système antivibratoire. « Cette solution réduit non seulement l'énergie transmise au moment du passage du tramway, mais permet aussi de définir précisément le fléchissement maximal de la voie selon le principe masse-ressort », précise Chistian Thibault, responsable grands comptes ferroviaires chez Angst+Pfister France

La seconde solution utilise des dalles flottantes qui supportent les voies. Les matériaux Sylomer et Sylodin sont, dans ce cas, directement recouverts de béton in situ, ce qui accélère et facilite notablement les travaux de construction des lignes de tramway.

« Bien entendu, ce savoir-faire est complété lors des études en amont par des équipements d'essai et des programmes de calcul à disposition de tous les partenaires du projet », conclut le responsable.

EN BREF

Le problème - Éliminer les vibrations provoquées par la circulation des tramways La solution - Des traverses dotées de plaques intercalaires résilientes ou des dalles flottantes, qui supportent les voies, fabriquées grâce aux matériaux antivibratoires comme le Sylomer et le Sylodin

UN CONFORT À TOUTE ÉPREUVE

Concentré de solutions innovantes, les rames Citadis du tramway de Paris (longueur totale : 48,3 m) ont été construites par Alstom. Elles font appel à des solutions d'élimination des vibrations comme celles proposées par Angst+Pfister et ses partenaires. Une condition indispensable pour pouvoir traverser des zones à forte densité d'habitations comme celle de 8 km traversée par ce tramway. Les rames disposent d'un plancher bas intégral qui se trouve à une hauteur de 0,35 m, ce qui améliore le confort des passagers.

vous lisez un article d'Industries & Technologies N°0887

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2007 d'Industries & Technologies

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Éléments de manutention antibactériens

Éléments de manutention antibactériens

Les poignées, manettes et boutons Medi Grip antibactériens présentent une haute efficacité contre un grand nombre de micro-organismes nocifs tels que[…]

Charnière à compensation

Charnière à compensation

Système pour applications soumises à une atmosphère agressive

Système pour applications soumises à une atmosphère agressive

Roulettes pour la manutention

Roulettes pour la manutention

Plus d'articles