Nous suivre Industrie Techno

Un teraoctet par plateau sur un disque dur de 3,5 pouces

Ridha Loukil
Un teraoctet par plateau sur un disque dur de 3,5 pouces

Le barracuda, disque dur de 3,5 pouces de Seagate

Tel est le record actuel de densité de stockage obtenu pour ce format de disques durs. Il est revendiqué par l’américain Seagate.

Le disque dur de 3,5 pouces, qui équipe aujourd’hui les serveurs et les baies de stockage de données, participe au même titre que les formats 2,5 et 1,8 pouces à la course à la densité.

L’américain Seagate, qui vient d'acheter l’activité disques durs de Samsung en riposte à l'acquisition de celle de Hitachi par Western Digital, revendique un record de densité surfacique de 625 gigabits par pouce carré. De quoi porter la capacité de stockage à 1 To par plateau. Seagate, qui combine jusqu’à trois plateaux (d’autres vont jusqu’à cinq), peut offrir ainsi jusqu’à 3 To de capacité. Jusqu'ici, la capacité de stockage par plateau de 3,5 pouces se limitait à 600 Go. Cela représente donc une amélioration de 66 %.

Ce disque dur, qui appartient à la famille Barracuda de Seagate, sera disponible d’ici à la fin de l’année. Le constructeur n’indique pour le moment pas le prix.

Ridha Loukil

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

[Innover contre le virus] Le supercalcul à l’assaut du Covid-19

[Innover contre le virus] Le supercalcul à l’assaut du Covid-19

Pendant l'été, Industrie & Technologies revient sur plusieurs mois de mobilisation des industriels et des chercheurs pour faire[…]

Hydrogène vert, souveraineté du cloud et Lab Robotique, le best of de la semaine

Hydrogène vert, souveraineté du cloud et Lab Robotique, le best of de la semaine

« Que Bpifrance choisisse AWS quand le président de la République réclame la souveraineté numérique, ce n'est pas acceptable ! », assène Frans Imbert Vier (Ubcom)

« Que Bpifrance choisisse AWS quand le président de la République réclame la souveraineté numérique, ce n'est pas acceptable ! », assène Frans Imbert Vier (Ubcom)

Michel Morvan, président de Cosmo Tech : l'amoureux de la complexité

Interview

Michel Morvan, président de Cosmo Tech : l'amoureux de la complexité

Plus d'articles