Nous suivre Industrie Techno

Un tablier plus résistant bien que plus léger

Ph. D.

Sujets relatifs :

, ,
- Avec des âmes métalliques à structure "plano-tubulaire", le tablier du viaduc de Meaux est aussi moins complexe à mettre en oeuvre.

Pièce maîtresse du projet de contournement routier de l'agglomération de Meaux, le viaduc éponyme de 1200 m de long - qui reliera, en aval de Meaux, les rives est et ouest de vallée de la Marne - est constitué d'un tablier mixte (acier-béton) novateur, mis au point par le département R&D de l'entreprise Razel du groupe Bilfinger Berger. Depuis plusieurs années, les ingénieurs essayaient effectivement de remplacer, dans le cas des ponts béton traditionnels constitués d'une poutre continue en forme de caisson creux, les âmes classiques par d'autres types de structures, plus performantes, aux formes diverses et variées.

Le béton est un matériau qui résiste mal au cisaillement. D'où la nécessité, lorsqu'il est employé dans la construction d'âmes verticales, d'accroître l'épaisseur de celles-ci tout en augmentant le ratio d'armatures passives. Conséquences : des réalisations délicates et coûteuses, le surpoids n'apportant, par ailleurs, aucune efficacité supplémentaire du point de vue de l'inertie de l'ouvrage, du fait de la proximité des âmes par rapport au centre de gravité du tablier.

Une meilleure adéquation aux sollicitations

Le viaduc de Meaux utilise des âmes verticales métalliques "plano-tubulaires", formées d'une succession de panneaux en tôles planes entre lesquels sont interposés des tubes métalliques verticaux ovalisés venant se connecter aux hourdis béton, supérieur et inférieur. Cette structure assure une bonne transmission des contraintes de cisaillement en conférant à l'ouvrage une parfaite résistance aux efforts tranchants. La poutre, plus légère qu'une structure classique du fait de l'amélioration du rendement de la section (la précontrainte ne se transmet pas aux âmes) garantit, par ailleurs, une plus grande durabilité de l'ouvrage du fait d'une meilleure adéquation des matériaux aux sollicitations appliquées.

vous lisez un article d'Industries & Technologies N°0855

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2004 d'Industries & Technologies

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Une grue à bras télescopique

Une grue à bras télescopique

Le béton prend de la hauteur, grâce au fabricant d'équipements de BTP chinois Zoomlion. Sur un chantier de la province de Shanxi, sa grue munie d'un[…]

01/07/2012 | TENDANCESEN BREF
Le Cnit fait peau neuve

Le Cnit fait peau neuve

La machine qui déroule la chaussée

La machine qui déroule la chaussée

Le ciment se veut plus "vert"

Le ciment se veut plus "vert"

Plus d'articles