Nous suivre Industrie Techno

Un système de fixation givrant

MF

Sujets relatifs :

, ,

AMCC a mis au point une solution de préhension, de retournement et de bridage de pièces microscopiques.

Tous ceux qui se sont retrouvés la lèvre collée à la petite cuillère de leur sorbet le savent : le givre est un excellent adhésif. L'entreprise AMCC utilise cette propriété pour proposer des solutions de bridage destinées à l'usinage de pièces microscopiques. Ses panneaux givrants, inventés pour l'industrie spatiale, ont trouvé leur place dans le médical, l'électronique ou l'horlogerie. Tout récemment, AMCC est passée à l'étape supérieure en mettant au point un système complet qui utilise ce procédé cryogénique de préhension. « Nous sommes les premiers à proposer un automatisme qui intègre cette technologie et qui donne accès aux moyennes et grandes séries », explique Christian Brochin, directeur technique chez AMCC.

Habituellement, pour être manipulées, les pièces microscopiques peuvent être immobilisées par un serrage mécanique - avec toutes les difficultés que cela engendre du fait de leur petite taille - ou être maintenues attachées à un support plus gros. Une technique qui engendre des défauts de forme, gênants pour les pièces de précision comme les pièces d'horlogerie ou les lentilles de contact. L'unité RRU/GF-GF, elle, emprisonne les pièces dans la glace, ce qui ne laisse aucune trace et s'intègre complètement dans le process. « L'inconvénient habituel de la préhension par cryogénie est le délai - quelques secondes - durant lequel la pièce est refroidie, jusqu'à son immobilisation, détaille Christian Brochin. Mais dans la RRU/GF-GF, ce délai disparaît car le gel et le dégel sont effectués en temps masqués. »

vous lisez un article d'Industries & Technologies N°0905

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2008 d'Industries & Technologies

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Wallix renforce sa présence en région et s’attaque à la cybersécurité industrielle et à l'IoT

Wallix renforce sa présence en région et s’attaque à la cybersécurité industrielle et à l'IoT

On le sait désormais : le Campus cyber ambitionne de tisser un cyber-réseau en région. Un travail qu’a déjà[…]

Rapport Kapersky sur les cyberattaques industrielles : moins nombreuses mais plus sophistiquées

Exclusif

Rapport Kapersky sur les cyberattaques industrielles : moins nombreuses mais plus sophistiquées

Le site Schneider Electric du Vaudreuil, en Normandie, toute première usine en 5G de France

Le site Schneider Electric du Vaudreuil, en Normandie, toute première usine en 5G de France

Comment Renault va déployer la RFID active pour suivre 500 000 emballages dans 8 usines européennes

Comment Renault va déployer la RFID active pour suivre 500 000 emballages dans 8 usines européennes

Plus d'articles