Nous suivre Industrie Techno

Un robot sphérique qui ne perd pas la boule

Philippe Beaufils
Complètement sphérique, le robot se déplace en roulant. Mais il s'arrête toujours dans la même position
Mouvoir une sphère en déplaçant une masse interne n'est pas une idée nouvelle ; un brevet datant de 1909 traite de la question. Mais la particularité de la sphère mobile décrite dans le brevet n° 6 289 263 est que son hublot se trouve toujours orienté en haut au moment de l'arrêt de la sphère. Trois pieds télescopiques émergent alors pour stabiliser la boule qui peut ainsi mener à bien sa mission militaire ou civile.

Les problèmes mathématiques, complexes, ont été résolus par un professeur de Génie Mécanique de l'Université de Michigan, Ranjan Mukherjee . Ce dernier exprime la difficulté de la manière suivante : "cela revient à développer un algorithme qui assurerait à un joueur de billard que la boule n°8 s'arrêterait toujours avec le "8" orienté vers le haut, quelle que soit sa trajectoire". 

Pour fabriquer l'exosquelette de son robot, Ranjan Mukherjee a reçu l'aide du motoriste Pratt & Whitney. 

Bien sûr, l'ingénieur envisage toutes sortes de missions pour son robot : mission armées, de reconnaissance, de sauvetage, d'exploration de planètes... partout où les pentes ne sont pas trop importantes. Mais les concepteurs de l'Université espèrent relever le défi, notamment avec l'aide de la Darpa (Defense Advanced Research Projects Agency), qui travaille sur une autre type de robot, capable de se déplacer le long d'un mur, lit-on dans le New York Times du 01/10/2001.

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Fabrication additive : le CNRS et l’institut Jean Lamour ouvrent la voie à l’impression d’aimants permanents complexes

Fabrication additive : le CNRS et l’institut Jean Lamour ouvrent la voie à l’impression d’aimants permanents complexes

Le CNRS et l’institut Jean Lamour de Nancy ont dévoilé le 21 octobre leurs travaux dans le domaine de l’impression 3D[…]

Semi-conducteurs : « Dans les prochaines années, nous allons multiplier par 10 la part de notre chiffre d’affaires réalisée en Europe », pointe Alain Jarre PDG de RECIF Technologies

Semi-conducteurs : « Dans les prochaines années, nous allons multiplier par 10 la part de notre chiffre d’affaires réalisée en Europe », pointe Alain Jarre PDG de RECIF Technologies

Quantum Surgical : le prêt de 15 millions d’euros de la BEI qui va accélérer le lancement de son robot médical

Quantum Surgical : le prêt de 15 millions d’euros de la BEI qui va accélérer le lancement de son robot médical

Au salon 3D Print, le concept de l’usine distribuée progresse dans la fabrication additive

Au salon 3D Print, le concept de l’usine distribuée progresse dans la fabrication additive

Plus d'articles