Nous suivre Industrie Techno

Un robot-anguille sous-marin

M.S.

Sujets relatifs :

, ,
CE PROJET CHERCHE À REPRODUIRE les performances de l'anguille pour mettre au point un véhicule robotisé ayant la même manoeuvrabilité que ce poisson.

Piloté et initié par Frédéric Boyer, de l'École des mines de Nantes, le projet "Robea 2003" fait appel à la biologie, la mécanique, l'hydrodynamique, la robotique et l'informatique. Porté par l'Institut de recherche en communications et cybernétique de Nantes, il associe aussi le Laboratoire de mécanique des fluides de Nantes, le Laboratoire d'Automatique de Grenoble et le Laboratoire d'informatique, de robotique et de microélectronique de Montpellier.

Finalisation du projet prévue pour 2006

Le projet étudie la locomotion et la navigation d'un robot sous-marin anguilliforme et vise la réalisation d'un prototype de robot-anguille en 3D.

L'enjeu est de reproduire par biomimétisme les performances des poissons, et surtout la manoeuvrabilité de l'anguille, pour mettre au point un véhicule fléchissant de façon lisse et continue, ce qui dépassait jusqu'ici les possibilités de la robotique.

« Comparées à nos réalisations technologiques, les performances des poissons sont prodigieuses : capacités d'accélération pouvant atteindre jusqu'à vingt fois la gravité, vitesse excédant les 70 km/h, manoeuvrabilité extraordinaire : virage à 180° sans ralentir et sur des rayons de courbure de l'ordre du dixième de leur longueur... », constate Frédéric Boyer.

Un prototype de 2 mètres de long sur 10 à 15 centimètres de section a été créé, et les chercheurs vont maintenant passer au stade de la fabrication. La finalisation du projet est prévue pour 2006.

Cette anguille robotisée pourrait offrir des perspectives dans la surveillance militaire, la maintenance des plates-formes off-shore, l'endoscopie industrielle...

vous lisez un article d'Industries & Technologies N°0862

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2004 d'Industries & Technologies

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

TÉLÉCOMS

TÉLÉCOMS

La ligne téléphonique en cuivre monte en débitFace à la fibre optique, la traditionnelle ligne téléphonique en cuivre résiste. En combinant six paires[…]

01/04/2009 | AlertesR & D
ÉLECTROMÉNAGER

ÉLECTROMÉNAGER

GOOGLE RELANCE LINUX DANS LE MOBILE

GOOGLE RELANCE LINUX DANS LE MOBILE

Le microscope descend à l'échelle de l'atome

Le microscope descend à l'échelle de l'atome

Plus d'articles