Nous suivre Industrie Techno

Un réservoir parfaitement étanche aux émanations d’essence

Industrie et Technologies

Sujets relatifs :

,
Le système PZEV de Inergy Automotive Systems
La société Inergy Automotive Systems (IAS), filiale commune au belge Solvay SA et au français Plastic Omnium propose un système de carburant capable de réduire les émanations polluantes à un seuil inférieur aux normes californiennes  PZEV (Partial Zero Emission Vehicle), les plus contraignantes au monde.

Le système d’IAS, présenté au salon de l’automobile de Paris, s’attaque à un point bien précis de la norme, les émanations d’essence. Non pas au moment du remplissage – problème qui concerne les stations services, résolu par une aspiration des gaz – mais par évaporation continue.

En effet, les système de carburant, depuis la trappe de remplissage jusqu’aux injecteurs, ne sont pas complètement étanches. En particulier du fait des soudures.
Bien sûr, le métal s’affranchit de ce souci de perméabilité. Mais la contrainte du gain de masse est en faveur des structures plastiques, beaucoup plus légères mais moins fiables.

La technologie adoptée est basée sur une co-extrusion multicouche par soufflage. Les ingénieurs ont donné une géométrie bien spéciale à la jointure qui correspond au pincement entre les deux parties du moule qui se rejoignent sur la chaussette.

De plus, le nombre de soudures a été réduit au minimum. Et sur ces soudures sont appliquées des « patches » soudés par laser.

D’autres technologies étanches existent, mais il semble qu’elles requièrent une refonte complète de l’outil industriel, ce qui n’est pas le cas ici.

Le procédé d’IAS a d’ores et déjà été adopté par Nissan et par General Motors.
A noter que la loi californienne prévoit que les constructeurs devront inclure au moins 6% de véhicules PZEV à partir de 2005. La norme PZEV se caractérise par un seuil maximal d’émanation de carburant imbrûlé de 54 mg/jour (contre 600 mg en 2001) Le système de Inergy Automotive Systems permet un rejet inférieur à 15 mg/jour.

Par ailleurs, Inergy Automotive Systems présente au Mondial de l’auto son système INSAS pour l’adjonction continue d’additif dans le diesel.

Cet additif – en l’occurrence l’Eolys de Rhodia – qui a pour effet d’abaisser la température de réduction des particules par le filtre, est généralement sur dosé par précaution.

Ici, le dosage est régulé par une pompe de précision en fonction de la jauge de gazole : 2,64 ml pour 40 litres de gazole. De plus, le remplissage de l’additif s’effectue au niveau de la trappe d’essence et non par sous le châssis. Le temps d’intervention par un spécialiste passe de 30-45 à 5 minutes.

Thierry Mahé

Site de l’entreprise
- www.inergyautomotive.com

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Dossier composites : comment ils vont surpasser les métaux

Dossiers

Dossier composites : comment ils vont surpasser les métaux

Les composites ne cessent d'innover pour rester compétitifs face aux autres matériaux. L'innovation porte sur les matériaux eux-mêmes, mais aussi sur[…]

Les colloques à venir - Au 12 juin 2009

Agenda

Les colloques à venir - Au 12 juin 2009

Les Nanotechnologies, vous connaissez ?

Les Nanotechnologies, vous connaissez ?

IT 911 mai 2009

IT 911 mai 2009

Plus d'articles