Nous suivre Industrie Techno

abonné

Un réseau 48 V pour l’automobile

Jean-François Preveraud

Le groupe français d’ingénierie Akka Technologies a profité du lancement de sa Link&go, son démonstrateur technologique dans le domaine de l’automobile du futur, pour présenter un réseau de bord en 48 V.

Les réseaux embarqués dans les véhicules sont passés, au fil du temps, du 6 au 12 V, puis au 24 V pour les véhicules les plus avancés disposant par exemple du Start & Stop. « Avec Link&go nous préparons le futur en embarquant un réseau 48 V. Cela nous permet d’avoir des actionneurs plus puissants sans augmenter outrageusement l’intensité passant dans les câbles »,[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Ifpen se cale sur le calcul intensif pour développer des méthodes de conception réduisant les coûts de l’éolien flottant

Ifpen se cale sur le calcul intensif pour développer des méthodes de conception réduisant les coûts de l’éolien flottant

Grâce à 6 millions d’heures de calcul pour effectuer des simulations sur le supercalculateur Jean Zay, IFP Energies nouvelles[…]

Quand la simulation, l’intelligence artificielle et les capteurs favorisent l’économie circulaire

Quand la simulation, l’intelligence artificielle et les capteurs favorisent l’économie circulaire

« Nous préparons les électrodes des futures générations de batteries lithium », lance Pascal Boulanger (Nawatechnologies)

« Nous préparons les électrodes des futures générations de batteries lithium », lance Pascal Boulanger (Nawatechnologies)

« Pour l’industrie des batteries, la crise du Covid-19 est presque positive », souligne Christophe Pillot (Avicenne Energy)

« Pour l’industrie des batteries, la crise du Covid-19 est presque positive », souligne Christophe Pillot (Avicenne Energy)

Plus d'articles