Nous suivre Industrie Techno

Un radar millimétrique ultra miniaturisé

Mathieu Brisou

Sujets relatifs :

, ,
Un radar millimétrique ultra miniaturisé

Voulu compact et économique, ce radar vise à révolutionner le marché de la métrologie.

© Success

En mettant au point un radar de la taille d’une pièce de monnaie, une équipe de chercheurs veut mettre fin au règne des capteurs ultrasoniques.

Le consortium Success (Silicon-based Ultra Compact Cost-efficient System Design for mmWave-Sensors) qui réunit neuf partenaires (IHP, BoschSTMicroelctronics, KIT, Silicon Radar, Selmic, Hightec, Evatronix, University of Toronto) présente le prototype d’un radar millimétrique tenant sur une pièce de 1 euro.

Issue de centres de recherche, d’universités et de sociétés de six pays, l’équipe intégre dans un boîtier de 8 mm de côté une puce de traitement du signal en silicium-germanium ainsi que ses deux antennes. Ce radar ultra miniaturisé opère dans la bande des 122 GHz.

Ce prototype comprend une puce de traitement du signal gravé en 0,13 micromètre, un émetteur-récepteur doté d’un oscillateur VCO, divers amplificateurs ainsi que des filtres et autres circuits additionnels. Ce radar nécessite donc le minimum de composants externes, sa mise en œuvre sur un circuit imprimé est grandement simplifiée.

Pour le consortium, ce prototype démontre la validité de l’approche qui consiste à remplacer les détecteurs ultrasoniques par des radars millimétriques miniatures. Les applications visées sont nombreuses et concernent aussi bien le grand public que les marchés industriels : mesure de distance, de déplacement ou de vitesse et utilisation en robotique sont parmi les pistes évoquées.

Soutenu par la commission Européenne dans le cadre du programme FP7, le consortium Success dispose d’un budget de 4,5 millions d’euros sur les trois années à venir.

Mathieu Brisou

L'annonce officielle du prototype

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

« Notre ambition est d’aller chercher des projets deeptechs le plus en amont possible », déclare Christelle Astorg-Lépine, directrice de BLAST

« Notre ambition est d’aller chercher des projets deeptechs le plus en amont possible », déclare Christelle Astorg-Lépine, directrice de BLAST

Le programme d’accélération des projets deeptech BLAST (Boost and Leverage for aerospace and Defense Technologies), porté[…]

12/04/2021 | RechercheStart-up
Thèses Cifre, 40 ans d’un dispositif plébiscité par les industriels

Thèses Cifre, 40 ans d’un dispositif plébiscité par les industriels

Calcul quantique : Silicium Grenoble mise sur la puissance de la microélectronique

Dossiers

Calcul quantique : Silicium Grenoble mise sur la puissance de la microélectronique

Le plan quantique français est enfin lancé : tous les détails de cette stratégie à 1,8 milliard d'euros sur 5 ans

Le plan quantique français est enfin lancé : tous les détails de cette stratégie à 1,8 milliard d'euros sur 5 ans

Plus d'articles