Nous suivre Industrie Techno

Un projet européen pour améliorer la durée de vie des assemblages soudés

Industrie et  Technologies

Sujets relatifs :

, ,
Le projet Refresh mené par 13 partenaires européens dont le Cetim vient d'être labélisé Eureka. Il vise à spécifier les traitements de parachèvement par impact des ensembles soudés pour augmenter leur résistance à la fatigue.


Dans le cadre du projet Refresh, qui a été labellisé Eurêka cet été, 13 partenaires ont décidé de coopérer pour répondre à la problématique de la résistance à la fatigue des assemblages métalliques soudés. Le projet Refresh s'appuie sur les traitements post-soudage par impact, tels que le grenaillage de pré-contrainte et le traitement par impacts ultrasonores.

Parmi ces partenaires, on retrouve au côté du Cetim, sept entreprises allemandes (Dynatec, LKT, MAN, Maurer Söhne, Repower, DB, Schachtbau Nordhausen, Kranbau Köthen), deux laboratoires allemands (la Technical University - Braunschweig-ibt et la Technical University - Karlsruhe), l'entreprise néerlandaise MDC, l'Ecole Polytechnique de Lausanne et la société suisse SBB.

Le projet Refresh concerne la problématique de la résistance à la fatigue des assemblages métalliques soudés et a pour objectif d'apporter des spécifications dans l'application des traitements et de mettre au point une technique de contrôle fiable et rapide basée sur l'évaluation des contraintes résiduelles grâce à une méthode micro-magnétique. Ces travaux devraient, à terme, autoriser l'introduction de ces techniques de parachèvement et des moyens de contrôle afférents dans la démarche de conception des structures soudées.

L'enjeu industriel est de taille puisque ces traitements apportent une amélioration importante à la tenue à la fatigue, jugée aujourd'hui faible par rapport à la résistance mécanique des matériaux assemblés. D'autre part et malgré les nombreuses publications mettant en évidence l'intérêt de l'utilisation de ces traitements de parachèvement, il n'existe aucune spécification standardisée concernant leur application.

Les résultats obtenus avec le projet Refresh vont alimenter le projet Musica. D'une durée de trois ans et d'un budget de 6 millions d'Euros, ce dernier devrait déboucher notamment sur une suite de logiciels dédiés au soudage virtuel, basée sur la solution Sysweld d'ESI-Group. En mécanique, Musica intéressera les constructeurs de machines agricoles, de matériels de travaux publics et de manutention et de levage, les chaudronniers et les fournisseurs de l'armement.

Jean-François Prevéraud

Pour en savoir plus : http://www.cetim.fr

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Lancement réussi pour EDRS-C, le 2e satellite de l’autoroute des données spatiales

Lancement réussi pour EDRS-C, le 2e satellite de l’autoroute des données spatiales

EDRS-C, deuxième nœud du « premier réseau fibre optique de l’espace » initié par Airbus et l'Agence[…]

06/08/2019 | SpatialFibre optique
5G : La France lance son projet d'attribution des fréquences

5G : La France lance son projet d'attribution des fréquences

Internet par satellite : le « Projet Kuiper » d’Amazon étudié par le régulateur américain

Internet par satellite : le « Projet Kuiper » d’Amazon étudié par le régulateur américain

Radiall et le CEA-Leti s'allient pour développer les futures antennes 5G

Radiall et le CEA-Leti s'allient pour développer les futures antennes 5G

Plus d'articles