Nous suivre Industrie Techno

abonné

Fil d'Intelligence Technologique

Un process de sauvegarde 1000 fois plus rapide que la STT-MRAM

GUILLAUME LECOMPTE BOINET

Une méthode d’enregistrement de l’information à l’aide de pulsation laser plutôt que l’électricité a été mise au point par une équipe de scientifiques de l’université de Bialystok (Pologne) et de Nimègue (Pays-Bas). Celle-ci permet d’enregistrer des données de façon ultrarapide et économe en énergie.

L’enregistrement photomagnétique est ultrarapide car il est effectué à l’aide d’une pulsation laser d’une durée d’une femtoseconde (10-15). « Cette grande vitesse est obtenue grâce à une capacité très rapide de réversibilité (20 picosecondes) entre un état 0 et un état 1 », explique Chris Szerenos, l’un des chercheurs polonais qui a mis au point cette technologie. Une seule pulsation laser suffit pour obtenir cette réversibilité. Enfin, l’opération a[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Des micro-aéronefs instrumentés dispersés en chute libre maîtrisée pour scruter l'air ambiant

Des micro-aéronefs instrumentés dispersés en chute libre maîtrisée pour scruter l'air ambiant

Une équipe de recherche internationale a mis au point des structures volantes en trois dimensions de très petite taille pouvant[…]

Electronique imprimée : trois leviers pour passer à l’industrialisation mis en avant aux rencontres de l'Afelim

Electronique imprimée : trois leviers pour passer à l’industrialisation mis en avant aux rencontres de l'Afelim

Sony industrialise le capteur de vision événementielle de la start-up Prophesee

Sony industrialise le capteur de vision événementielle de la start-up Prophesee

« Nous voyons nos wafers diamants dans l’électronique de puissance des véhicules électriques de demain », lance Khaled Driche de DIAMFAB

« Nous voyons nos wafers diamants dans l’électronique de puissance des véhicules électriques de demain », lance Khaled Driche de DIAMFAB

Plus d'articles