Nous suivre Industrie Techno

abonné

Fil d'Intelligence Technologique

Un procédé pour plier le verre sans le dégrader

Xavier Boivinet
Un procédé pour plier le verre sans le dégrader

Cet élément en double vitrage a été plié dans le four du Fraunhofer IWM.

© Fraunhofer IWM

Grâce au four qu’ils ont développé, des chercheurs de l’Institut Fraunhofer pour la mécanique des matériaux (IWM) à Fribourg-en-Brisgau (Allemagne) ont mis au point un moyen de plier du verre jusqu’à 90° sans le dégrader. Le procédé est décrit dans un communiqué publié le 1er octobre.

Dans le four en question, la plaque de verre est chauffée jusqu’à environ 500°C : juste en dessous de la température de transition du matériau. Les quelques degrés supplémentaires pour atteindre cette température à partir de laquelle il devient malléable sont apportés par un laser. Celui-ci est appliqué uniquement au niveau de la zone à plier. Une moitié de la plaque reposant sur un support, l’autre étant dans le vide,[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

L'électronique imprimée se rêve en championne des technologies vertes

L'électronique imprimée se rêve en championne des technologies vertes

Les 10ème rencontres de l’électronique imprimée, organisée par l’Association française de[…]

Aux Assises de l'économie circulaire, industriels et pouvoirs publics veulent accélérer la transition écologique

Aux Assises de l'économie circulaire, industriels et pouvoirs publics veulent accélérer la transition écologique

Nitrate d’ammonium : deux spécialistes des risques industriels alertent sur des « bombes agricoles en puissance »

Nitrate d’ammonium : deux spécialistes des risques industriels alertent sur des « bombes agricoles en puissance »

« Une signature moléculaire du Covid-19 dans l'air expiré se dessine », dévoile le chercheur Christian George

« Une signature moléculaire du Covid-19 dans l'air expiré se dessine », dévoile le chercheur Christian George

Plus d'articles