Nous suivre Industrie Techno

abonné

Un procédé bactérien pour concurrencer la méthanisation

Ludovic Fery

Une batterie microbienne conçue à l’université de Stanford, aux Etats-Unis, convertit la matière organique des eaux usées en électricité. Son rendement net, autour de 30%, approche celui de la méthanisation.

Le dispositif combine une anode colonisée par des bactéries et une cathode en argent. Comme source d’énergie primaire, la biopile utilise un sucre ou du méthane et est régénérée au niveau de la cathode grâce à un accepteur d’électrons, qui peut être une molécule d’eau, d’oxygène ou de CO2.[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

EMO 2019 : la fabrication additive sur le territoire de la machine-outil

EMO 2019 : la fabrication additive sur le territoire de la machine-outil

L'EMO, rendez-vous international dédié aux machines d'usinage, se tient du 16 au 21 septembre à Hanovre.[…]

Robotique industrielle : un chiffre d’affaires mondial record de 16,5 milliards de dollars en 2018

Robotique industrielle : un chiffre d’affaires mondial record de 16,5 milliards de dollars en 2018

Photovoltaïque européen, superalliages, smart-city… les meilleures innovations de la semaine

Photovoltaïque européen, superalliages, smart-city… les meilleures innovations de la semaine

Cinq start-ups de l'impression 3D à l'honneur du prochain salon Formnext 2019

Cinq start-ups de l'impression 3D à l'honneur du prochain salon Formnext 2019

Plus d'articles