Nous suivre Industrie Techno

[Vidéo] Un préhenseur en origami fait le vide pour saisir des objets

[Vidéo] Un préhenseur en origami fait le vide pour saisir des objets

© Screenshot Youtube // MITCSAIL

Des chercheurs du Massachusetts Institute of Technology (MIT) ont présenté un dispositif capable d’attraper des objets en faisant le vide entre un squelette interne en origami et un revêtement antidérapant. Publiés le 12 mars sur le site du MIT, leurs travaux seront présentés en mai prochain lors de la conférence internationale de robotique et d’automatisation (ICRA 2019) à Montréal.

En origami, une boule magique - ou magic ball - est obtenue par pliages successifs d’une feuille de papier. « Magique » parce qu’elle passe d’une forme sphérique à cylindrique lorsqu’une pression lui est appliquée. Des chercheurs du Massachusetts Institute of Technology (MIT) se sont inspirés de ce principe pour fabriquer un préhenseur souple pour les robots. Les résultats de leurs travaux ont été publiés le 12 mars sur le site du MIT et seront présentés lors de la conférence internationale de robotique et d’automatisation (ICRA 2019) à Montréal en mai prochain.

Pour attraper des objets, le préhenseur se déforme en faisant le vide entre son squelette interne en origami et le revêtement étanche et antidérapant qui l’entoure. Trois prototypes ont été testés et caractérisés avec des matériaux différents. Le squelette est soit en caoutchouc silicone ou en un matériau composé de couches de PET, PVC et Kapton (polymère à base d'imide). Le revêtement est soit en latex ou un élastomère thermoplastique (TPU-coated nylon).

Fixé au bout d’un robot Baxter, le préhenseur « magic ball » attrape tout ce qui lui passe sous la main. De la banane à la bouteille de vin, en passant par la manette de Playstation ou le drone :

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

"L’aéronautique est le premier de cordée dans la fabrication additive", pointe le directeur France d'EOS

Interview

"L’aéronautique est le premier de cordée dans la fabrication additive", pointe le directeur France d'EOS

L'impression 3D gagne du terrain dans l'industrie. Mais son intégration est inégale entre les différents secteurs.[…]

Drone anti-incendie, cybersécurité, nanosatellites… les meilleures innovations de la semaine

Drone anti-incendie, cybersécurité, nanosatellites… les meilleures innovations de la semaine

Avion hybride, nanosatellites, impression 3D... les innovations qui (re)donnent le sourire

Avion hybride, nanosatellites, impression 3D... les innovations qui (re)donnent le sourire

Aubert & Duval parie sur le couplage de la forge et de la fabrication additive pour gagner en compétitivité

Aubert & Duval parie sur le couplage de la forge et de la fabrication additive pour gagner en compétitivité

Plus d'articles