Nous suivre Industrie Techno

abonné

Un polymère autoréparant

Ludovic Fery

Sujets relatifs :

, ,

Un matériau élastomère mis au point par des chercheurs espagnols, qu'ils ont baptisé le Terminator, s’autorépare grâce à l’interaction chimique entre deux de ses composés, le polyuréthane et un disulfide. Deux morceaux d’une même pièce peuvent ainsi être recollés par simple contact.

Le mécanisme impliqué dans l’autocicatrisation est une réaction de métathèse au niveau du disulfide. Si un dommage comme une coupure est infligé à l’élastomère, les liaisons entre les molécules de polyuréthane sont rompues, mais[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Aéronautique : Dassault aviation et le CNRS lancent un laboratoire commun pour la mise au point de matériaux nanostructurés

Aéronautique : Dassault aviation et le CNRS lancent un laboratoire commun pour la mise au point de matériaux nanostructurés

Le CNRS et Dassault aviation ont lancé le 5 juillet un laboratoire commun. Son objectif : mettre au point de nouveaux matériaux[…]

Semi-conducteurs : le LAAS et Riber créent un laboratoire commun pour repousser les limites de l’épitaxie par jet moléculaire

Semi-conducteurs : le LAAS et Riber créent un laboratoire commun pour repousser les limites de l’épitaxie par jet moléculaire

Repsol, Axens et IFPEN améliorent la recyclabilité des déchets plastiques traités par pyrolyse

Repsol, Axens et IFPEN améliorent la recyclabilité des déchets plastiques traités par pyrolyse

Le chimiste allemand Covestro produit un précurseur du polyuréthane à partir de CO2 plutôt que de pétrole

Le chimiste allemand Covestro produit un précurseur du polyuréthane à partir de CO2 plutôt que de pétrole

Plus d'articles