Nous suivre Industrie Techno

abonné

Un polymère autoréparant

Ludovic Fery

Sujets relatifs :

, ,

Un matériau élastomère mis au point par des chercheurs espagnols, qu'ils ont baptisé le Terminator, s’autorépare grâce à l’interaction chimique entre deux de ses composés, le polyuréthane et un disulfide. Deux morceaux d’une même pièce peuvent ainsi être recollés par simple contact.

Le mécanisme impliqué dans l’autocicatrisation est une réaction de métathèse au niveau du disulfide. Si un dommage comme une coupure est infligé à l’élastomère, les liaisons entre les molécules de polyuréthane sont rompues, mais[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

Avec COSMIC, Atos veut détecter les matériaux dangereux dans les conteneurs

Avec COSMIC, Atos veut détecter les matériaux dangereux dans les conteneurs

Le géant français du numérique s’associe au projet européen de recherche COSMIC, qui vise à détecter[…]

17/07/2019 | Transport
La médaille d'or du CNRS récompense Thomas Ebbesen pour ses travaux en nanosciences

La médaille d'or du CNRS récompense Thomas Ebbesen pour ses travaux en nanosciences

Mines ParisTech et GRTgaz s’associent pour améliorer la tenue à l’hydrogène du réseau de gaz

Mines ParisTech et GRTgaz s’associent pour améliorer la tenue à l’hydrogène du réseau de gaz

Un lubrifiant à base d'eau pour des roulements plus efficaces

Un lubrifiant à base d'eau pour des roulements plus efficaces

Plus d'articles