Nous suivre Industrie Techno

abonné

Un polymère autoréparant

Ludovic Fery

Sujets relatifs :

, ,

Un matériau élastomère mis au point par des chercheurs espagnols, qu'ils ont baptisé le Terminator, s’autorépare grâce à l’interaction chimique entre deux de ses composés, le polyuréthane et un disulfide. Deux morceaux d’une même pièce peuvent ainsi être recollés par simple contact.

Le mécanisme impliqué dans l’autocicatrisation est une réaction de métathèse au niveau du disulfide. Si un dommage comme une coupure est infligé à l’élastomère, les liaisons entre les molécules de polyuréthane sont rompues, mais[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

Un hydrogel pour réparer le cerveau après un AVC

Un hydrogel pour réparer le cerveau après un AVC

Un hydrogel biocompatible, capable de combler les lésions du cerveau à la suite d’un accident vasculaire[…]

Des cellules solaires plus efficaces grâce aux nanomatériaux

Des cellules solaires plus efficaces grâce aux nanomatériaux

Un graphène "pâte à modeler" pour étendre les usages

Un graphène "pâte à modeler" pour étendre les usages

Eolienne surpuissante, robotique, Impression 3D piézoélectrique... les innovations qui (re)donnent le sourire

Eolienne surpuissante, robotique, Impression 3D piézoélectrique... les innovations qui (re)donnent le sourire

Plus d'articles