Nous suivre Industrie Techno

Un polymère ABS adapté à la galvanoplastie

Industrie et Technologies
Terluran GP-35 de BASF

Le Terluran GP-35 est un ABS (acrylonitrile-butadiène-styrène) de BASF qui peut être traité par métallisation par galvanisation. Il donne ainsi accès à des pièces dont le coeur est en plastique, mais dont la surface est métallique.

Ce polymère est un produit de faible viscosité. Avec un indice MVR (Melt volume rate 220/10) de 34 cm3 en 10 minutes, il présente de bonnes caractéristiques rhéologiques. Pour le transformateur, cela permet la réalisation de nombreuses pièces à basse pression et donc avec de faibles tensions internes.

Autre propriété du matériau : il est facile à décaper rapidement à l’acide : la cadence de décapage du Terluran GP-35 est de 7 à 8 minutes seulement à 65 °C et de 2 à 4 minutes à 68 °C. C’est cette opération de décapage qui confère une surface rugueuse au plastique, permettant ainsi l’accrochage du revêtement métallique

Ce gain de temps de décapage peut être utilisé pour réaliser des rinçages plus longs et intenses, ce qui permet de réduire le taux de pièces défectueuses. Cet ABS adapté à la galvanoplastie de BASF se destine aux marchés des sanitaires, de l’automobile, de l’électroménager et de la bijouterie.

Michel Le Toullec

Pour en savoir plus
- Lire le communiqué de Basf à http://www.basf.fr/breve20.html

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

« Des progrès restent à faire pour que les technologies hydrogène françaises soient à la pointe », avertit Olivier Joubert (CNRS)

Dossiers

« Des progrès restent à faire pour que les technologies hydrogène françaises soient à la pointe », avertit Olivier Joubert (CNRS)

Pour assurer le déploiement industriel de la filière hydrogène, les investissements dans la recherche restent nécessaires,[…]

[Entretien] Sébastien Petithuguenin, DG de Paprec : « L’éco-conception doit devenir la règle »

Dossiers

[Entretien] Sébastien Petithuguenin, DG de Paprec : « L’éco-conception doit devenir la règle »

Le chimiste allemand Covestro produit un précurseur du polyuréthane à partir de CO2 plutôt que de pétrole

Le chimiste allemand Covestro produit un précurseur du polyuréthane à partir de CO2 plutôt que de pétrole

[Cahier Technique] Quand les polymères deviennent messagers à l'échelle moléculaire

Avis d'expert

[Cahier Technique] Quand les polymères deviennent messagers à l'échelle moléculaire

Plus d'articles