Nous suivre Industrie Techno

Un plastique biodégradable issu du maïs

Industrie et Technologies
Ecovio de BASF


BASF lance son premier plastique biodégradable obtenu à partir de matières premières renouvelables. Ecovio est composé à 45 % d’acide polylactique extrait du maïs et de 55 % d’Ecoflex, polymère biodégradable développé par BASF à partir de la pétrochimie. Ce matériau sera lancé sur le marché européen au printemps 2006.

Ecovio se destine à la production de films pour la fabrication de sacs ou d’emballages biodégradables. En ajoutant d’autres composants à Ecovio, il sera également possible de produire des coques de téléphones portables ou de pots de yaourts, précise-t-on chez BASF. En variant les combinaisons d’Ecovio et d’Ecoflex dans les produits, on peut obtenir diverses caractéristiques selon les applications visées.

Ce matériau se dégrade en quelques semaines par compostage. Du point de vue du développement durable, l’Ecovio offre l’avantage, par rapport aux solutions issues de la pétrochimie, d’être constitué d’acide polylactique. Lors de sa décomposition, il ne produit pas de dioxyde de carbone.

Michel Le Toullec

Pour en savoir plus : http://www.basf.fr 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Plastiques : L’Opecst juge les technologies de recyclage actuelles insuffisantes pour lutter contre la pollution

Plastiques : L’Opecst juge les technologies de recyclage actuelles insuffisantes pour lutter contre la pollution

Le recyclage n'est pas suffisant, estime l'Opecst. Dans un rapport présenté le 14 décembre en visio-conférence,[…]

Un plastique auto-cicatrisant sous l’effet de la lumière

Fil d'Intelligence Technologique

Un plastique auto-cicatrisant sous l’effet de la lumière

Le recyclage triboélectrique de Skytech passe à l’échelle industrielle

Le recyclage triboélectrique de Skytech passe à l’échelle industrielle

Avec le projet AMPLI, réalité augmentée et simulation optimisent le thermoformage

Avec le projet AMPLI, réalité augmentée et simulation optimisent le thermoformage

Plus d'articles