Nous suivre Industrie Techno

abonné

Un plastique à base d’algues 100% biosourcé

Ludovic Fery

L’association d’une poudre d’algues et d’une matrice bioplastique forment la nouvelle matière commercialisée par la société normande NaturePlast. Les bioplastiques concurrents utilisent pour l’instant une matrice polypropylène dérivée du pétrole.

Les premiers échantillons de bioplastiques à base d’algues ont pu être produits grâce à un partenariat avec un industriel valorisant les algues vertes pour la cosmétique et l’agroalimentaire. Ce dernier a fourni à NaturePlast ses co-produits, que la société de recherche a transformés en granulés. Granulés qui ont ensuite été ajoutés en tant que charges à une matrice bioplastique proche du polypropylène. «Nos concurrents sont sur un taux de charges à base[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

[Portrait] Julien Blanchard, l'entrepreneur qui veut décarboner l’industrie du ciment

[Portrait] Julien Blanchard, l'entrepreneur qui veut décarboner l’industrie du ciment

Moderniser l’industrie des matériaux de construction pour la rendre plus verte, tel est le credo de Julien Blanchard, cofondateur et PDG[…]

Electronique imprimée : trois leviers pour passer à l’industrialisation mis en avant aux rencontres de l'Afelim

Electronique imprimée : trois leviers pour passer à l’industrialisation mis en avant aux rencontres de l'Afelim

Un composite superhydrophobe formé en une étape unique

Fil d'Intelligence Technologique

Un composite superhydrophobe formé en une étape unique

Plasturgie : « Les tensions systémiques sur les matières premières vont favoriser l’utilisation du plastique recyclé », estime Thierry Charles, responsable des affaires publiques de Polyvia

Plasturgie : « Les tensions systémiques sur les matières premières vont favoriser l’utilisation du plastique recyclé », estime Thierry Charles, responsable des affaires publiques de Polyvia

Plus d'articles