Nous suivre Industrie Techno

Lu sur le web

Un patch pour éviter le piratage de Rolls-Royce, de Mini et de BMW

Un patch pour éviter le piratage de Rolls-Royce, de Mini et de BMW

© BMW

BMW vient de mettre à disposition une mise à jour de son service ConnectedDrive, qui permet, grâce à une carte SIM, une connexion Internet à bord, et l’accès à des applications et services d’aide à la conduite et de divertissement, afin de pallier une faille de sécurité. 2,2 millions de véhicules, commercialisés entre 2010 et 2014, sont touchés : des BMW, des Rolls-Royce et des Mini. La faille permettait de détourner ConnectedDrive pour prendre contrôle de certaines fonctions...dont le dévérouillage des portes!

Après Tesla, BMW. Le détournement des services informatiques offert à bord des véhicules par des pirates est un véritable risque à l'ère de la connexion tous azimuts des berlines. Tesla avait anticipé le problème en embauchant des hackers expérimentés pour mettre à l'épreuve ses Tesla. BMW vient d'être contraint à le traiter a posteriori, en mettant à disposition une mise à jour pour 2,2 millions de véhicules, dans lesquels le système ConnectedDrive pouvait être détourné pour permettre l'ouverture des portières. Une vulnérabbilité mise à jour par l'automobile club allemand ADAC, rapporte le site Caradisiac

De fait, si l'électronique embarquée peut apporter plus de sécurité à la conduite, le véhicule, une fois connecté vers l’extérieur, devient vulnérable. Dès 2013, des hackers avaient ainsi fait la démonstration de leur capacité à prendre le contrôle d'une Toyota Prius 2010 et d'un Ford Escape 2010 lors de l’événement Defcon, en passant par un port utilisé par les mécaniciens.

                                        >>Lire : Voiture connectée, nouvel eldorado pour hackers?

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Moteurs électriques pour l'auto : le casse-tête des terres rares

Dossiers

Moteurs électriques pour l'auto : le casse-tête des terres rares

La technologie phare du moteur électrique, le synchrone à aimants permanents, nécessite de grandes quantités[…]

15/04/2021 | Electrotechnique
Moteurs électriques pour l'auto : Magnax mise sur le flux axial

Dossiers

Moteurs électriques pour l'auto : Magnax mise sur le flux axial

« La ligne pilote d'ACC à Nersac produira les premières batteries lithium-ion en novembre-décembre », avance Olivier Dörr, directeur industriel d’ACC

« La ligne pilote d'ACC à Nersac produira les premières batteries lithium-ion en novembre-décembre », avance Olivier Dörr, directeur industriel d’ACC

Moteurs électriques : Pourquoi le synchrone à aimants permanents domine l'automobile

Dossiers

Moteurs électriques : Pourquoi le synchrone à aimants permanents domine l'automobile

Plus d'articles