Nous suivre Industrie Techno

abonné

Un patch alimente efficacement les wearables grâce à la chaleur corporelle

Juliette Raynal
Un patch alimente efficacement les wearables grâce à la chaleur corporelle

© Université de Caroline du Nord

Un patch particulièrement efficace pour convertir la chaleur corporelle en électricité et alimenter les wearables vient d’être mis au point par une équipe de chercheurs de l’université de Caroline du Nord (Etats-Unis).

Les générateurs thermoélectriques produisent de l’électricité en exploitant la différence de température entre le corps et l’air ambiant. Ces dispositifs ne sont pas nouveaux. Toutefois, une première partie des solutions existantes s'appuient sur un dissipateur. Une méthode qui présente plusieurs inconvénients selon Daryoosh Vashaee, professeur en électrique et en informatique et co-auteur du papier. « Ils sont lourds, rigides et encombrants », estime-t-il. Les autres solutions déjà existantes ne généreraient, elles, qu’un microwatt par centimètre carré. Pour sa part, le nouveau prototype est léger, flexible (il n’utilise pas de[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Dans les Alpes-Maritimes, des camions bennes carburent aux plastiques

Dans les Alpes-Maritimes, des camions bennes carburent aux plastiques

Le département des Alpes-Maritimes a inauguré le 17 juillet deux camions bennes qui circuleront avec du carburant produit à[…]

Classement des écoles d’ingénieurs, hydrogène, France Industrie, le best-of de la semaine

Classement des écoles d’ingénieurs, hydrogène, France Industrie, le best-of de la semaine

[Avis d'experts] Nouveaux gaz : l'avenir de la transition énergétique

[Avis d'experts] Nouveaux gaz : l'avenir de la transition énergétique

Décryptage de la nouvelle éolienne offshore de 14 MW annoncée par Siemens Gamesa

Décryptage de la nouvelle éolienne offshore de 14 MW annoncée par Siemens Gamesa

Plus d'articles