Nous suivre Industrie Techno

abonné

Un pas de plus vers l'Internet quantique avec l'émission de photons intriqués par le nanosatellite SpooQy-1

MANUEL MORAGUES

Sujets relatifs :

, ,
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Un pas de plus vers l'Internet quantique avec l'émission de photons intriqués par le nanosatellite SpooQy-1

SpooQy-1, un CubeSat 3U en orbite basse depuis un an, a démontré sa capacité à générer des paires de photons intriqués dans l'espace. Une avancée dans les télécommunications quantiques après la démonstration du gros satellite chinois Micius en 2017.

Une équipe internationale de chercheurs réunis autour du Centre pour les technologies quantiques de l'Université nationale de Singapour a réussi à faire générer des paires de photons intriqués par un nano-satellite. De quoi entrevoir la possibilité de réaliser un réseau quantique global de communication sécurisée à un coût non prohibitif. Leurs résultats ont été publiés le 25 juin dans Optica.

Baptisé SpooQy-1, le nanosatellite est au format CubeSat 3U, mesurant 206 mm x 86 mm x 49 mm, et pèse seulement 2,6 kg. Il a été déployé en orbite basse (400 km d'altitude) à partir de la Station spatiale internationale le 17 juin 2019. Le coeur de SpooQy-1 est constitué d'une source de photons et d'un détecteur contrôlés par[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

[World Satellite Business Week] Petits satellites : la privatisation de l’espace poursuit son envol, tiré par les télécoms

[World Satellite Business Week] Petits satellites : la privatisation de l’espace poursuit son envol, tiré par les télécoms

Le World Satellite Business Week, organisé par le cabinet Euroconsult, se termine ce jeudi 15 décembre. Au programme notamment, une[…]

16/12/2021 | SpatialSatellite
La PME du spatial Comat agrandit son site pour accompagner sa montée en cadence

La PME du spatial Comat agrandit son site pour accompagner sa montée en cadence

« Le New Space Français doit accélérer l’industrialisation de ses technologies », lance Stanislas Maximin, fondateur de Venture Orbital Systems

« Le New Space Français doit accélérer l’industrialisation de ses technologies », lance Stanislas Maximin, fondateur de Venture Orbital Systems

Comment le consortium « le Kollectiv » veut mettre l’exploitation des données au cœur du NewSpace

Comment le consortium « le Kollectiv » veut mettre l’exploitation des données au cœur du NewSpace

Plus d'articles