Nous suivre Industrie Techno

Un partenariat pour diffuser l’électronique dans les industries traditionnelles

Ridha Loukil

Sujets relatifs :

, ,

Le groupement d’intérêt public Mind spécialisé en mécatronique s’associe au CEA-Leti. Une équipe de recherche commune est créée. Objectif : favoriser la diffusions des technologies microélectroniques dans les industries traditionnelles.

MIND, groupement d'intérêt public (GIP) franco-suisse spécialisé en mécatronique, vient de constituer avec le CEA-Leti une équipe de recherche commune (ERC), à Grenoble.

L'objectif de l’opération est de favoriser, dans le cadre de projets collaboratifs, l'accès aux technologies du CEA-Leti aux PME/PMI et ETI des industries "traditionnelles", non spécialisées en microélectronique.

A ce jour, l'ERC se compose de 8 personnes travaillant sur trois projets dont le budget représente plusieurs centaines de milliers d'euros. Elle travaille dans les bâtiments de Minatec, le campus dédié aux micro et nanotechnologies à Grenoble (38). Elle complète l’équipe de 15 ingénieurs et docteurs en électronique et mécatronique de MIND, à Archamps (74).

Le CEA-Leti  et MIND n'en sont pas à leur premier contact. Ils ont déjà collaboré au sein du projet Captaucom, pour le développement de capteurs autonomes communicants. Les résultats ont permis de concrétiser trois prototypes répondant chacun aux cahiers des charges des entreprises partenaires, Seb, NTN-SNR Roulements et Somfy. Aujourd'hui, l'idée est d'utiliser la même approche pour les PME-PMI et ETI, conscientes de l'intérêt d'embarquer de l'électronique dans leurs produits,  mais n'ayant elles-mêmes qu'une activité modeste dans le domaine.

Ridha Loukil

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

[Portrait] Fabrice Semond, le chercheur qui façonne les surfaces de silicium atome par atome

[Portrait] Fabrice Semond, le chercheur qui façonne les surfaces de silicium atome par atome

Ce chercheur CNRS travaille depuis plus de vingt ans sur l’épitaxie par jets moléculaires de nitrure de gallium sur silicium.[…]

Des transistors en phosphore noir pour déguiser les puces électroniques face aux hackers

Fil d'Intelligence Technologique

Des transistors en phosphore noir pour déguiser les puces électroniques face aux hackers

« Nous souhaitons diviser par cinquante les coûts de la technologie RFID », avance Etienne Perret (Grenoble INP)

« Nous souhaitons diviser par cinquante les coûts de la technologie RFID », avance Etienne Perret (Grenoble INP)

Éco-conception : Comment le numérique peut-il devenir durable ?

Dossiers

Éco-conception : Comment le numérique peut-il devenir durable ?

Plus d'articles