Nous suivre Industrie Techno

abonné

Un outil de calcul de fiabilité basé sur la méthodologie Fides

Sophie Eustache

Un outil de calcul de fiabilité basé sur la méthodologie Fides de fiabilité prévisionnelle des composants électroniques a été développé par la société LGM pour l’Institut de maîtrise des risques industriels, dans le cadre d’un projet mandaté par la DGA. « Le calcul de fiabilité permet d’estimer le taux de défaillance d’un composant, c’est-à-dire le nombre de pannes qu’il va rencontrer sur un temps déterminé », a détaillé Kevin Zurbuch, reponsable LGM Toulouse, lors d’une démonstration de l’outil mardi 24 septembre.

L’outil de[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

L’Ile-de-France annonce 2,5 millions d’euros pour soutenir des projets de technologies quantiques

L’Ile-de-France annonce 2,5 millions d’euros pour soutenir des projets de technologies quantiques

Puisque le plan quantique français traîne, la région Ile-de-France en profite pour accélérer dans le domaine. La[…]

Le multi-cloud européen Gaia-X présente sa première mouture

Le multi-cloud européen Gaia-X présente sa première mouture

Vers une plateforme de métrologie et d’essais dédiée à l’intelligence artificielle avec le LNE

Vers une plateforme de métrologie et d’essais dédiée à l’intelligence artificielle avec le LNE

Atos s’allie avec la start-up Pasqal pour développer un accélérateur quantique à 50 qubits d'ici deux ans

Atos s’allie avec la start-up Pasqal pour développer un accélérateur quantique à 50 qubits d'ici deux ans

Plus d'articles